Formule 1

Norris encore en Q3, Sainz déçoit à la 13e place

Le rookie prend la mesure de l’Espagnol cet été

Recherche

Par A. Combralier

13 juillet 2019 - 18:22
Norris encore en Q3, Sainz déçoit à (...)

Après des prestations extrêmement convaincantes au Paul Ricard et au Red Bull Ring, McLaren a légèrement déçu ce samedi à Silverstone, même si les résultats demeurent convenables pour Woking.

Lando Norris a été battu par Daniel Ricciardo dans la course au titre de « meilleur des autres ». Le rookie a été le seul pilote McLaren à se hisser en Q3. Il partira 8e, avec de nouveaux bons points dans le viseur.

« Oui, c’était bon. Mais ça aurait pu être mieux. Je ne finis que quatre centièmes derrière [Daniel Ricciardo]. Il y avait des bourrasques de vent, ce n’était pas si facile. J’ai encore de gros progrès à faire. Mais la voiture est sympathique à conduire et nous sommes en confiance dans les virages à haute vitesse. Mais même quand le ressenti est sympathique, ça ne signifie pas toujours que vous maximisez votre chrono. »

« Ce n’étaient pas de mauvaises qualifications, je pense que nous pouvons être raisonnablement heureux. Nous avons un peu souffert. J’ai manqué la 7e place de quatre centièmes… ça m’ennuie un peu parce que j’ai glissé dans le dernier virage, et probablement, j’ai perdu ces centièmes ici. Sinon, 8e, ce n’est pas une mauvaise position de départ. »

« Ce n’était pas facile, nous avons beaucoup souffert avec les changements de direction du vent. C’était plus calme en Q1, j’ai fait mon meilleur tour dans cette séance, mais le vent a tourné, et j’ai plus souffert que d’autres ensuite. Il faudra étudier cela. »

De son côté, Carlos Sainz a clairement été dominé par son coéquipier, comme cela arrive régulièrement depuis le Paul Ricard (il était parti en dernière ligne au Red Bull Ring à la suite d’une pénalité moteur). L’Espagnol, pour deux dixièmes, a manqué la Q3 ; il partira 13e, derrière les deux Alfa Romeo.

« Ce fut une journée difficile » reconnaît l’Espagnol. « Je ne suis pas 100 % à l’aise avec la voiture, surtout avec l’arrière, c’était le cas en qualifications. La Q1 ne semblait pas trop mauvaise cependant, j’ai un peu retrouvé des sensations dans la voiture. Mais au fur et à mesure des qualifications, nous avons juste ralenti, de plus en plus, en souffrant sur chaque tour avec l’arrière. C’est difficile à expliquer pour le moment ce qui est arrivé. »

« Nous allons analyser les qualifications ce soir, et probablement la semaine prochaine. Ensuite, nous commencerons à penser tout de suite à la course, nous allons nous battre pour revenir dans les points. »

Andreas Seidl, le directeur de l’écurie McLaren en F1, fait le point sur ce week-end mitigé pour McLaren jusqu’à présent.

« Nous avons analysé, hier soir, certaines pièces testées hier avec les deux voitures. Nous avons commencé les EL3 avec la même spécification sur les deux monoplaces. Nous savions que la bataille en milieu de grille serait encore serrée. Avec Lando, nous avons réussi d’autres qualifications solides. Avec Carlos, malheureusement, dans son second relais en Q2, et avec les conditions qui s’empiraient, nous ne sommes pas passés en Q3, de peu. Carlos a dit qu’il souffrait avec l’arrière dans son dernier relais. »

« Nous avons étudié les données des longs relais de vendredi. Commencer de la 13e place, en ayant le libre choix des pneus… nous pensons qu’il s’agit toujours d’une bonne position. En course, nous pourrions voir quelques stratégies intéressantes. Nous avons une bonne position pour nous battre pour des bons points demain, ave les deux voitures. »

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less