Norris attendra les essais hivernaux avant de se fixer des objectifs pour 2022

Il est encore trop tôt pour savoir ce que vaut la nouvelle McLaren

Recherche

Par Paul Gombeaud

19 février 2022 - 09:34
Norris attendra les essais hivernaux

La saison 2021 de Formule 1 fut l’une sinon la saison la plus intense que le sport ait connu ces dernières années, avec notamment le titre pilotes qui s’est joué lors du dernier tour de la dernière course de l’année.

Lando Norris avait lui aussi été un acteur important de ce championnat exaltant l’année dernière. Le pilote McLaren confirme d’ailleurs que la saison a été aussi intense à vivre en tant que pilote qu’à regarder pour les spectateurs.

"C’était clairement aussi intense que ça en avait l’air. Mais je pense que s’il y a quelque chose que je sais faire bien, c’est déconnecter et me détendre lorsque j’ai un weekend libre. Je pense que prendre le temps de se reposer et de faire d’autres choses que la Formule 1 est l’un des aspects les plus importants. Car je pense que si vous ne pensez qu’à la course toute l’année, vous seriez affecté et extrêmement fatigué. C’est un sport qui peut être épuisant alors même que vous n’êtes qu’à la moitié de la saison, alors je ne parle même pas de la fin."

"Donc oui c’était difficile mais également très amusant, et c’était ma meilleure saison et la meilleure depuis plusieurs années pour McLaren. Je pense que j’ai pu m’établir davantage et obtenir de meilleurs résultats. J’espère faire encore mieux cette saison."

Norris décrochait son meilleur classement au championnat du monde en terminant sixième chez les pilotes en 2021. Il a de plus obtenu trois podiums et décroché sa première pole position en F1, et la première victoire n’était pas très loin à Sotchi.

Le Britannique a cependant affirmé qu’il était bien trop tôt pour se fixer des objectifs chiffrés pour 2022, la hiérarchie des nouvelles monoplaces étant pour le moment une grande inconnue.

"Je me fixe généralement des objectifs après les essais hivernaux. Il y en a déjà des plus basiques similaires à ceux de l’année dernière, comme améliorer mes points faibles. Mais en termes de résultats et de position, je ne peux rien dire car nous ne connaissons pas le niveau de notre voiture, ni ce qu’auront fait les autres."

"Bien sûr, nous avons de grandes attentes et nous sommes à la fois confiants et motivés, mais il y a tant de changements dans les règlements cette année que personne ne sait où il se trouve. Le temps répondra à ces questions."

Si le pilote McLaren ne sait pas encore ce qu’il sera en mesure de réaliser au volant de la MCL36, il sait en revanche déjà quelle course il attend avec le plus d’impatience.

"Miami. Je pense que ce sera la folie. C’est toujours excitant de disputer une autre course aux Etats-Unis, le COTA (Circuit Of The Americas à Austin) avait offert une course incroyable l’année dernière. En faire une autre, en particulier à Miami, est super cool, tout comme l’endroit et le circuit."

"Je pense qu’on y retrouvera un peu l’esprit de Monaco, en quelque sorte, mais il y aura des similarités avec toutes ces célébrités et une grande base de fans. Je pense que ce sera fantastique. Et c’est un nouveau circuit, c’est donc toujours une bonne chose à découvrir."

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos