Norris : Alpine a fait du ‘mauvais travail’ avec une bonne F1

Il s’agace sur son supposé statut de numéro 1

Recherche

Par Alexandre C.

8 septembre 2022 - 19:16
Norris : Alpine a fait du ‘mauvais (...)

L’écart est désormais de 24 points au classement des constructeurs entre Alpine et McLaren, dans la lutte pour la 4e place.

Pour autant, compte tenu de la différence de performance pure entre les deux voitures, Lando Norris estime que McLaren devrait être… bien loin derrière déjà. Et qu’en réalité, c’est Alpine qui a fait du bien mauvais travail pour maximiser ses résultats sur la piste !

Alpine qui sous-performe, McLaren qui sur-performe, c’est le constat de Lando Norris avant le Grand Prix à Monza.

« Alpine est devant nous depuis le premier jour de la saison. »

« Ils nous ont vraiment devancés. Il y a peut-être trois ou quatre courses cette saison où nous avons été un peu plus rapides qu’eux. »

« Sinon, dans la majorité des cas, et facilement, ils ont été les meilleurs. »

« Donc, pour qu’ils soient juste devant nous au championnat, cela signifie plutôt que nous avons fait un très bon travail, et qu’ils ont fait un assez mauvais travail. »

« Ils ont une meilleure voiture, ils ont juste fait un plus mauvais travail tout au long de la saison et ont fait plus d’erreurs, des choses comme ça - ils ont eu plus de problèmes avec la voiture, peu importe. »

« Fernando en Autriche était quoi, 2e en qualifications ? Et nous étions à des kilomètres. Donc ils ont eu une meilleure voiture, à peu près toute la saison. »

« Nous avons fait un meilleur travail avec la voiture que nous avons eu cette année. Maintenant, ils sont en train d’aplanir quelques-uns de leurs problèmes, d’améliorer la voiture un peu plus que nous et de franchir quelques étapes supplémentaires. »

Si Alpine est plus compétitive que McLaren cette année, c’est aussi parce que les ingénieurs ont fait un plus mauvais travail... à l’usine de Woking. Notamment sur le plan aérodynamique.

Lando Norris admet quoi qu’il en soit une performance décevante des Orange cette année.

« En général, nous ne sommes pas aussi compétitifs que la saison dernière. »

« De plus, tous les autres ont fait de bons pas en avant, comme Alpine. »

« La concurrence est rude en ce moment. Ferrari a également beaucoup d’avance sur nous. C’est donc deux voitures de plus que nous devons écarter si nous voulons revenir sur le podium. »

« Je ne sais pas, je pense que nous allons quand même essayer de donner le meilleur de nous-mêmes. Nous n’arrivons pas aux courses en pensant "c’est là où nous étions l’année dernière, nous devrions faire exactement la même chose’. »

« Zandvoort a été beaucoup mieux pour nous cette année que l’année dernière. Donc certaines courses sont définitivement meilleures. »

« Mais c’est évident, nous n’avons pas eu autant de podiums et de bonnes qualifications que l’année dernière. C’est simplement parce que l’équilibre de la voiture tout au long de la saison n’a pas été aussi bon. »

Ricciardo n’est-il pas le numéro 2 ?

Si McLaren est aussi derrière, c’est parce que Daniel Ricciardo n’a marqué que 19 points cette année, contre 82 pour Lando Norris.

Cela ne fait-il pas de Daniel Ricciardo de facto le numéro 2 de l’équipe ? Lando Norris assure qu’il n’a pas un statut privilégié.

« Je vois beaucoup trop de gens qui disent : ’ils ne s’occupent que de ce pilote, ils ne se soucient pas de l’autre’. »

« J’aime bien quand ils pensent savoir de quoi ils parlent, mais en fait ils n’en ont aucune idée et que c’est parfois tout le contraire. »

« Surtout de mon point de vue, chaque week-end avant la course, nous avons une petite réunion pour voir comment nous pouvons bien travailler en tant qu’équipe et comment nous ne travaillons pas comme un numéro un et un numéro deux. Pour voir comment je peux aider. »

« Nous avons cette discussion chaque week-end. Mais c’est littéralement à l’opposé d’avoir un numéro un et un numéro deux. C’est plutôt comment avoir un meilleur résultat en tant qu’équipe pour avoir un meilleur résultat à la fin. »

« Peut-être que d’autres équipes travaillent différemment, mais de notre côté, pas du tout. Il n’y a pas de priorité [donnée à un pilote]. Je vais avoir une partie un week-end, Daniel aura la priorité sur cette partie le week-end suivant. C’est complètement équitable. »

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos