Formule 1

Norris admet avoir été dans l’ombre de Sainz chez McLaren

Il a pu en sortir grâce à sa performance contre Ricciardo

Recherche

Par Olivier Ferret

9 janvier 2022 - 08:26
Norris admet avoir été dans l’ombre (...)

Lando Norris a admis que 2021 était une année où il devait sortir de l’ombre dans laquelle Carlos Sainz l’avait placé chez McLaren.

Norris et Sainz avaient été coéquipiers pendant les deux premières saisons de la carrière du Britannique en Formule 1, entretenant une relation amicale qui a culminé avec la troisième place du championnat des constructeurs en 2020.

Puis, pour 2021, l’Espagnol est passé chez Ferrari et Daniel Ricciardo est arrivé, offrant à Norris ce qui, sur le papier, semblait un défi encore plus difficile, étant donné qu’il serait directement comparé à un septuple vainqueur de courses en F1.

Ce total de victoires de Ricciardo est passé à huit à Monza, mais pendant la majeure partie de la saison, l’Australien s’est classé derrière Norris qui a réalisé quatre podiums et marqué des points dans 20 des 22 Grands Prix, terminant avec 45 unités de plus que son coéquipier.

C’était en partie dû au fait que Ricciardo avait du mal à s’adapter à la MCL35M, mais Norris pense que cela illustre également à quel point Sainz avait été bon chez McLaren. Sainz avait devancé Norris de 47 points en 2019 et de huit en 2020.

"Je pense que Carlos est l’un des meilleurs pilotes de Formule 1. Cela m’a également rendu moins bon parce que c’est un très bon pilote. Il a fait du très bon travail," explique Norris à Motorsport Total.

"J’étais un peu dans son ombre parce qu’il a fait un excellent travail."

Chez Ferrari, Sainz a fini par marquer plus de points que son coéquipier Charles Leclerc, lors de sa première année avec la Scuderia. Pour la deuxième année consécutive, le madrilène de 27 ans a aidé une équipe à terminer troisième du championnat des constructeurs – et Norris pense que Sainz n’obtient pas le crédit qu’il mérite car il n’a jamais couru dans une voiture assez rapide pour se battre pour un titre .

"De plus en plus de gens réalisent maintenant de quoi il est capable," a ajouté le Britannique. "S’il était resté chez nous, je pense que j’aurais franchi cette étape en 2021 qui m’aurait permis de le battre."

Néanmoins, Norris insiste sur le fait qu’il n’a ressenti aucun complexe d’infériorité lorsque Ricciardo est arrivé.

"Je devais donc sortir de cette ombre en 2021 mais Daniel est arrivé. Je ne me sentais pas nerveux quand il est arrivé chez McLaren. Beaucoup de gens pensaient qu’il était meilleur… parce qu’il a remporté plusieurs courses. Tout le monde sait de quoi Daniel est capable parce qu’il a été dans une voiture qui a remporté des courses. Maintenant on sait de quoi je suis capable."

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less