Formule 1

Norris a voulu peser ses mots avant de répondre à l’appel de Hamilton

Il se sent privilégié et ne veut pas que ses propos soient mal perçus

Recherche

Par Emmanuel Touzot

5 juin 2020 - 14:58
Norris a voulu peser ses mots avant (...)

Lando Norris s’est exprimé sur les réseaux sociaux au sujet des violences policières, après que Lewis Hamilton a demandé à ses pairs de s’exprimer sur le sujet des discriminations, et le pilote McLaren avoue lui-même qu’il n’est pas le mieux placé pour en parler, du moins depuis l’opinion publique.

"Je suis chanceux et privilégié" a déclaré Norris à The Race. "J’ai grandi dans un monde où tout a été beau. J’ai été très chanceux, mon père et ma famille ont travaillé dur pour se mettre dans cette situation, et je pense que beaucoup d’entre nous ayant piloté ont été chanceux. Je ne sais donc pas si nous pouvons parler pour beaucoup de monde."

Bien qu’il ait réagi à l’appel de Hamilton, il avoue avoir réfléchi à plusieurs reprises avant de le faire : "Il y a beaucoup de cas où les gens disent ’vous ne savez pas ce que c’est pour nous’, ce genre de choses. Et surtout en étant une personnalité publique, c’est facile d’être perçu de mauvaise façon."

"Les choses sont très facilement tournées contre nous, et vues de la mauvaise manière, bien que nous cherchions à faire le bien. Je ne peux pas parler pour tout le monde, mais je pense que beaucoup d’entre nous étions incertains à l’idée de poster un message dès le premier jour en disant ’c’est ce qu’on pense’."

"On ne veut pas forcément être dépeints comme des gens essayant d’être ce qu’ils ne sont pas, et dire quelque chose que nous ne croyons pas aurait eu cet effet pour les gens extérieurs."

"J’ai pris mon temps pour m’assurer que je disais des choses correctes. C’est pour cela que je n’ai pas posté pendant plusieurs jours. Une fois que j’ai su comment exprimer cela dans le bon contexte, je l’ai dit."

Il est souvent vu comme un pilote très souriant, plutôt amusé par beaucoup de choses, mais c’est justement pour montrer que la situation est grave qu’il a voulu s’exprimer et a tenu à changer de ton, notamment auprès de son public constitué de jeunes fans.

"Je veux juste faire ce qui est bien pour tout le monde, je suis quelqu’un d’heureux. J’essaie de faire sourire les gens. Je veux ça pour McLaren et je le veux pour tout le monde. Je pense que c’est pour ça que j’ai fait ce que j’ai fait, et je suis heureux de m’être exprimé de la sorte."

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less