Formule 1

Norris 4e, Sainz 6e et en médiums : qualifications idéales pour McLaren F1

Mais Pérez pourra remonter demain

Recherche

Par Alexandre C.

12 décembre 2020 - 16:23
Norris 4e, Sainz 6e et en médiums : (...)

Après avoir totalement raté le coche lors des derniers qualifications à Sakhir (15e place seulement), Lando Norris s’est rattrapé ce samedi à Abu Dhabi, et de quelle manière !

4e, devant Alexander Albon, et pas si loin de Lewis Hamilton, le Britannique a frappé fort. Il entretient ainsi les chances de McLaren de finir 3e au classement des constructeurs (10 points de retard sur Racing Point).

« Je pense pas que la quatrième place soit un exploit pour nous, mais finir à deux dixièmes de la pole, c’est un exploit pour nous. C’était un départ parfait » souriait Lando Norris devant Sky Sports.

« C’est une façon parfaite de conclure un samedi - un des gars que nous devons battre est en fond de grille [Perez] et Renault est plus lente que ce que nous avions prévu.

« Sergio a gagné en partant de l’arrière la semaine dernière. Ce n’est pas comme si nous pouvions nous détendre. Nous pouvons être confiants, mais nous avons encore un gros travail à faire demain. »

Carlos Sainz a aussi réalisé une très bonne qualification : une probante 6e place, devant Daniil Kvyat et surtout Lance Stroll. Et surtout, il partira en médiums : un vrai avantage pour demain…

« Jusqu’à la Q3, c’était l’une des meilleures séances de qualification que j’ai jamais faites, parce que j’ai pu passer en Q2 en n’utilisant qu’un seul jeu de pneus, puis nous avons joué avec les médiums pour essayer d’avoir un avantage en course et ça a marché. Et ensuite en Q3, peut-être par manque de temps de roulage avec le pneu tendre, je n’ai pas fait un très bon tour, c’est vrai. »

« La vérité est que le pneu tendre surchauffe très vite et je n’ai pas fait un tour très bon parce que je voulais trop pousser et ça n’a pas marché, mais jusqu’à ce dernier run en Q3, c’étaient de très bonnes qualifications. »

« Demain, nous sommes l’un des rares à avoir réussi à se qualifier en médiums, mais ce ne sera pas facile parce que tout le monde s’arrêtera avec le pneu tendre au 8e ou 10e tour, et rester en médiums ne sera pas facile parce qu’il faut choisir entre aller loin et être undercuté ou s’arrêter, ce qui n’est jamais une décision facile à prendre, mais même avec ça, je voulais essayer quelque chose de différent et je n’étais pas obsédé par Lando, qui a un moteur frais ce week-end, et j’ai fait ma propre stratégie. »

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less