Newey regrette que les F1 2022 soient plus lourdes et moins aérodynamiques

Il aurait souhaité aller dans la direction opposée

Recherche

Par Paul Gombeaud

15 mars 2022 - 15:53
Newey regrette que les F1 2022 (...)

Les nouvelles Formule 1 devraient nous offrir des courses plus disputées à partir de cette année, grâce à une aérodynamique simplifiée et le retour de l’effet de sol, mais elles ont également vu leur poids augmenter une nouvelle fois.

Initialement sensées peser 795 kilos cette année, les monoplaces en pèseront finalement 798, après que les équipes se soient mises d’accord. Il manque désormais l’accord de la Commission F1 et du Conseil Mondial du Sport Automobile pour que cela soit définitivement entériné.

Adrian Newey, l’ingénieur mythique de l’écurie Red Bull, confirme que cette limite de poids a été un véritable défi pour les écuries, notamment la sienne.

"Amener les voitures à cette limite de poids a été, pour toutes les équipes, un vrai défi," a déclaré Newey. "N’oublions pas que grossièrement, et selon les circuits, nous parlons de trois dixièmes de secondes pour 10 kilos."

Newey n’aime pas la direction prise par la F1

L’augmentation du poids des monoplaces les rend moins agiles et donc plus difficiles à manœuvrer que par le passé. Une situation qui ne plait guère à Newey.

"La réalité est que nous avons désormais des voitures qui possèdent un poids de près de 900 kilos au départ, ce qui était autrefois considéré comme très lourd pour une voiture de course."

"En seulement quelques années, la limite de poids est passée de 600 kilos, le tout avec 30 ou 40 kilos de lest, à des voitures qui en font désormais 880, et nous travaillons tous comme des fous pour atteindre la limite actuelle de 795 kilos."

"Les voitures sont donc devenues plus grosses et plus lourdes, et pas particulièrement efficaces d’un point de vue aérodynamique avec beaucoup de traînée. Je trouve dommage que la Formule 1 soit allée dans cette direction, car il y avait l’opportunité d’aller dans le sens contraire."

"Cette direction correspond à ce qui se fait sur le marché automobile en général."

"Tout le monde conduit des voitures de plus en plus grosses, lourdes et larges, puis les gens sont obsédés par le fait de rouler à l’électrique ou à l’essence.

"Le plus grand problème est la quantité d’énergie nécessaire pour faire bouger cette satanée chose, peu importe d’où l’énergie provient. Personne ne comprend vraiment tout ça car bien sûr, les constructeurs ne le souhaitent pas."

"J’estime que les F1 devraient être plus légères et tournées vers l’efficacité aérodynamique."

"Personne ne semble vraiment se préoccuper de l’énergie nécessaire pour déplacer le véhicule. Actuellement, et c’est ridicule, les constructeurs obtiennent des dispenses pour proposer des véhicules plus gros et plus lourds avec leur émission de Co2. Où est la logique dans tout ça ?"

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos