Formule 1

Newey : Deux dernières courses ’douloureuses’ pour Red Bull

Après un triple header parfait juste avant

Recherche

Par Emmanuel Touzot

7 août 2021 - 18:18
Newey : Deux dernières courses (...)

Adrian Newey, le concepteur des monoplaces de Red Bull, reconnaît que son équipe ne s’attendait pas à subir une série de deux courses aussi difficile à Silverstone et sur le Hungaroring, avec un abandon pour Max Verstappen en Grande-Bretagne et les deux voitures impliquées dans un accident au départ en Hongrie (photo).

Mais en deux Grands Prix, Lewis Hamilton a inscrit 45 points, contre 5 pour Verstappen. Chez les constructeurs, Mercedes a marqué 61 unités, et Red Bull 5 puisque Sergio Pérez a enregistré deux courses sans points.

"Il y a beaucoup de pression, les deux dernières courses ont été très douloureuses pour nous" admet Newey. "Nous avons eu une bonne série pendant le triple header, puis nous avons été éliminés dans les deux suivantes et nous avons terminé avec presque aucun point, c’était douloureux."

"Cela montre à quel point les choses peuvent changer rapidement. Tout semblait bien aller, en particulier après la deuxième course en Autriche, et nous avions une bonne avance dans les deux championnats."

"Deux courses plus tard, nous sommes légèrement derrière dans les deux. Je pense que c’est la nature de la compétition serrée dans laquelle nous sommes. Nous devons juste garder la tête baissée et continuer à tout donner."

Red Bull a bien commencé sa saison, avec une voiture bien née, et c’est ce qui lui a permis de viser le titre dès le début de saison. Newey compte sur la bonne conception de la monoplace pour faire une belle fin de saison.

"Il semble que nous ayons assez bien géré les changements de réglementation sur l’aéro. Donc, lorsque nous avons commencé les essais à Bahreïn, Max a tout de suite été très élogieux envers la voiture et a pensé que c’était un bon pas en avant par rapport à la voiture de l’année dernière."

"Donc, après les essais de Bahreïn, nous avons senti que nous avions un package compétitif, mais évidemment vous ne savez jamais où vous allez vous situer exactement. À Bahreïn, nous n’avons pas gagné, mais nous avons montré que nous étions compétitifs."

La F1 2022, un "changement énorme"

Désormais, Red Bull se concentre majoritairement sur la monoplace 2022, qui marquera un énorme changement technique. Newey admet que l’ampleur du défi est colossale, et qu’il n’a jamais eu à repartir à ce point-là d’une feuille blanche.

"Il y a cet énorme changement de règlement pour la saison prochaine. Je dirais que c’est le plus grand changement de règlement depuis 1982. C’est vraiment un changement énorme dans tous les sens du terme. La seule chose qui reste vraiment la même, c’est le moteur."

"C’est un exercice d’équilibre. Comme pour toutes les équipes, bien sûr. Nous essayons de continuer à développer la voiture de cette année, parce que nous espérons avoir une chance de remporter le championnat, et c’est certainement le cas pour le moment. Mais en même temps, nous ne pouvons pas ignorer l’année prochaine. Nous faisons donc de notre mieux pour jongler avec les deux."

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less