Formule 1

Négociations avancées à ’80-90 %’ pour 2021 ? Abiteboul et Horner se contredisent…

Ils ne sont décidément d’accord sur rien !

Recherche

Par A. Combralier

26 mai 2019 - 14:52
Négociations avancées à ’80-90 %’ pour (...)

Comme lors de chaque conférence de presse en week-end de Grand Prix, les directeurs d’écurie ont été interrogés sur l’avancée des négociations des prochains Accords Concorde, qui entreront en vigueur en 2021. L’impatience grandit clairement.

« C’est une vaste question – et une question habituelle ! » a plaisanté Cyril Abiteboul, pour Renault.

Le patron de l’écurie française a écarté une signature avec la FIA, la FOM et les écuries à la fin du mois de juin.

« Non, bien sûr que non, nous n’y arriverons pas. Mais selon moi, il y a déjà beaucoup de travail qui a déjà été abattu et validé en coulisses. Il s’agit plus de tomber d’accord sur les principes-clefs pour 2021, d’un point de vue commercial, mais aussi financier, technique, sportif. »

L’optimisme semble plutôt de mise, à entendre Cyril Abiteboul…

« Selon moi, nous sommes avancés à probablement 80 % ou 90 % concernant la signature de cet accord de principe. Donc avec assez de bonne volonté de la part de tous les participants, et probablement un petit coup d’accélérateur donné par la FIA et la FOM, je ne vois pas de raison pour laquelle nous ne pourrions pas présenter quelque chose, au Conseil Mondial, qui sera assez avancé, de manière à nous permettre d’avoir des lignes directrices utiles pour le reste de l’année. Et nous pourrons alors tomber d’accord sur l’ensemble des lignes directrices d’ici la fin de l’année. C’est mon point de vue, mais il y a encore du travail à faire. »

Jamais d’accord avec son acolyte de Renault, Christian Horner a répondu directement à Cyril Abiteboul, en assurant qu’il n’avait « rien compris de tout cela » dans ses discussions avec Liberty Media et la FIA !

« Nous ne sommes plus partenaires, tu ne peux plus te moquer de moi. Cela ne fait plus partie du contrat » a rétorqué Cyril Abiteboul.

« Mais c’est toujours amusant » a ensuite souri Christian Horner…

Avant de poursuivre : « Le règlement va sortir, quelque chose va être présenté. Mais nous sommes probablement encore très loin de la signature. Le règlement changera et évoluera. Quelque chose sortira en juin, en septembre, octobre, probablement en novembre et oui, il y a encore beaucoup de chemin à faire. Mais il y aura bientôt [en juin] un tournant décisif, c’est alors que les choses sérieuses commenceront. »

La date de juin est théoriquement une date butoir pour la conclusion des Accords Concorde, mais il est donc possible de penser qu’il faudra attendre jusqu’à Noël…

« Clairement, nous nous approchons de 2021 » rappelle Claire Williams. « Nous avons commencé ces négociations il y a longtemps et maintenant, il faut définir le pack complet de règles pour que nous puissions nous préparer. »

« Il y aura d’autres négociations après juin, j’en suis certaine. Pour une équipe dans notre position, clairement, une fois le règlement technique publié, nous ne voudrions pas trop le voir évoluer. Les gens travaillent déjà sur ce règlement, et il ne nous faudra pas gaspiller de ressources – et ça arriverait si un changement important arrive après la publication du premier brouillon. »

Andy Green, le directeur technique de Racing Point, a confirmé que la version de la FIA était encore loin d’être stabilisée.

« Je ne peux parler que du point de vue technique. Mais je sais que la FIA et la F1 ont énormément travaillé en coulisses. Il nous a été présentée, la semaine dernière, une partie de ce travail, lors d’une réunion d’un groupe de travail technique. Nous avons pu voir que le règlement avait pas mal évolué. »

« Cela va demander un travail de consolidation, bien sûr. Nous avons des réunions de prévu de maintenant jusqu’à la fin de l’année. Un nombre important de changements sont prévus, mais ils ont énormément travaillé en coulisses et je pense que nous pouvons y arriver. »

FIA

FOM (Liberty Media)

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less