Formule 1

Mosley soutient l’instauration des budgets plafonnés

Comme il l’avait fait à l’époque

Recherche

Par Emmanuel Touzot

12 février 2019 - 09:44

Max Mosley, l’ancien président de la FIA, soutient l’initiative prise par l’actuel président de la FIA, Jean Todt, et par Liberty Media, qui souhaitent instaurer un budget plafonné, et les met en garde quant au refus des équipes.

Mosley avait tenté d’imposer la même chose avec Bernie Ecclestone, sans succès, dans les années 2000

"Aussi avancées soient-elles dans leur technologies, les équipes sont conservatives lorsqu’il s’agit de changer le système. Elles ne veulent rien changer," lance-t-il.

"Les équipes avec beaucoup d’argent ne veulent pas abandonner leur avantage sur celles qui ont moins de budget. Si vous employez trois fois plus de monde, c’est comme courir avec un meilleur moteur. Ces équipes n’accepteront jamais un budget plafonné."

Il explique quelle serait sa vision des choses s’il avait de nouveau le plein pouvoir à la tête de la F1.

"Si j’étais un dictateur, ce que je n’ai jamais été, je prendrais l’argent de la FOM et je donnerais, c’est un chiffre au hasard, 60 millions de dollars à chaque équipe. L’argent des sponsors que les équipes reçoivent serait leur bénéfice."

FIA

FOM (Liberty Media)

expand_less