Formule 1

Montezemolo conseille à Ferrari de définir un leader

Il prend Lauda et Schumacher comme exemples

Recherche

Par Emmanuel Touzot

11 janvier 2020 - 13:05
Montezemolo conseille à Ferrari de (...)

Luca di Montezemolo suit les déboires de la Scuderia Ferrari, dont il est l’ancien président. L’Italien a vu la lutte qui s’est avérée contre-productive entre Sebastian Vettel et Charles Leclerc en 2019, et donne des conseils à ceux qui gèrent aujourd’hui l’équipe.

Il rappelle que Ferrari a souvent fonctionné sur le format d’un duo composé d’un numéro 1 clair et de son numéro 2, et prend pour exemple Niki Lauda et Michael Schumacher.

"Durant les années où j’ai travaillé, il y avait Lauda et [Clay] Regazzoni, qui a dû accepter certaines choses de manière amère, mais Lauda était plus rapide et c’est normal que nous nous soyons concentrés sur lui" se souvient Montezemolo. "En fait, nous avons gagné deux championnats et nous en avons perdu un pour quelques points au Japon."

"Ensuite, Schumacher ; [Rubens] Barrichello, [Eddie] Irvine et [Felipe] Massa étaient des pilotes capables de gagner des courses, de ramener des points importants, mais il était clair que Schumacher était le numéro 1. Ce n’était pas notre décision, le chronomètre le disait."

Et de donner un conseil sous-entendu à Mattia Binotto, qui devra rapidement trancher entre ses deux pilotes, qui pour le moment ne sont pas départagés très clairement par leurs performances : "En général, on a besoin de clarifier les choses."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less