Montecchi : Avec la F1-75, les points de référence du passé disparaissent

"On a eu besoin de repenser les caractéristiques de la voiture"

Recherche

Par Emmanuel Touzot

17 février 2022 - 16:42
Montecchi : Avec la F1-75, les (...)

Ferrari a très certainement poussé le concept de sa F1-75 très loin. Et qui dit nouveau règlement aérodynamique dit aussi nouveau châssis.

La Scuderia s’y est pris très tôt, afin de ne pas rater cette nouvelle ère de la Formule 1.

"Le design de la voiture répondant aux nouvelles règles techniques a débuté dans la deuxième moitié de 2019," nous explique Fabio Montecchi, directeur du département châssis.

"A ce moment, ça devait être la voiture 2021. Puis il y a eu la pandémie, et le report du règlement de 2021 à 2022."

"Le règlement a été bloqué de mars à décembre 2020. On est ensuite repartis sur ce règlement à pleine vitesse en janvier 2021. C’est une opportunité excitante parce que tous les points de référence du passé disparaissent, et nous repartons d’une feuille blanche."

La F1-75 regorge de nouveautés techniques pour s’adapter à ces règles. C’est tout un concept qu’il a fallu repenser pour être plus performant.

"Oui, on a eu besoin de repenser les caractéristiques de la voiture, ses limites, mais aussi les zones les plus prometteuses en termes de développement. Ces règles sont différentes du passé et l’on est en terrain inconnu."

"Le dessous de la voiture ne sera plus plat mais en 3D, ce sera la première fois depuis 1982. Et ce simple changement amène avec lui de grandes implications au niveau du design de la voiture et de la suspension."

Avancer dans l’inconnu cela veut aussi dire se fixer des objectifs qui sont parfois trop ambitieux dans certains domaines, pas assez dans d’autres. Comment savoir quel est le bon compromis ?

"La plus grande difficulté a été d’harmoniser tous les objectifs que nous nous étions fixés au départ du projet. Ces objectifs ont souvent été en conflit, et il a fallu trouver les meilleurs compromis pour privilégier la performance globale."

"Par exemple, l’objectif du poids de la voiture et celui de l’aérodynamique sont souvent en conflit. Dans ces moments, il est important de ne pas perdre de vue l’endroit où se trouve la performance de la voiture."

A chaque nouvelle F1 qui a été présentée jusqu’à présent, nous avons pu voir des solutions différentes. Une bonne surprise finalement pour les fans.

"Je pense que nous verrons des interprétations différentes du règlement selon les zones de la voiture. Dans certains cas, ces interprétations mèneront à de petites différences sur la performance globale. Dans d’autres cas, l’effet sera plus important."

La F1-75 est enfin terminée et prendra demain la piste pour la première fois à Fiorano. C’est un soulagement pour Montecchi.

"C’était un long voyage, nous l’avons fait avec passion, enthousiasme et curiosité. Aujourd’hui, je ressens surtout l’impatience de voir la voiture en piste et de la lancer en compétition."

"Ce que je peux dire, c’est que je suis très fier du travail de toute l’équipe. Mais pour être fier de l’ensemble, il faudra attendre d’avoir vu le niveau global de la voiture en piste."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos