Formule 1

Monaco, EL2 : Leclerc emmène un étonnant doublé Ferrari

Hamilton et Verstappen voient leur duel arbitré

Recherche

Par Emmanuel Touzot

20 mai 2021 - 16:02
Monaco, EL2 : Leclerc emmène un (...)

C’est toujours sous un soleil de plomb que le Grand Prix de Monaco a lancé ses deuxièmes essais libres. Si la température de l’air dépassait à peine les 20 degrés, comme ce matin, celle de la piste avait grimpé à plus de 50 degrés.

Deuxième ce matin, Carlos Sainz a pris le meilleur temps en pneus durs en 1’14"9, battu ensuite par Charles Leclerc et surtout par Max Verstappen en 1’13"961. Le Néerlandais était largement devant les autres pilotes, mais tous sauf Sainz étaient en gommes médiums.

Sergio Pérez, leader ce matin, est ensuite remonté à un dixième de son équipier chez Red Bull, tandis que Valtteri Bottas s’est intercalé troisième à trois dixièmes, devnt Pierre Gasly et Leclerc.

Mais ce dernier a ensuite pris la troisième place à 150 millièmes de seconde de Verstappen. Kimi Räikkönen et Antonio Giovinazzi ont ensuite placé leurs Alfa Romeo aux cinquième et sixième positions. Verstappen a ensuite amélioré en 1’13"499.

Dans les secondes qui ont suivi, Lewis Hamilton a fait un chrono identique à celui de Verstappen au millième près. Lando Norris est remonté au troisième rang, mais a été devancé ensuite par Sainz, qui a repris la troisième place en pneus durs, puis Pérez, Bottas et Leclerc.

Un début de séance très animé dans lequel les pilotes étaient obligés d’enchaîner les tours, puisqu’il ne restera déjà qu’une heure de séance après cet après-midi, et qu’il faut préparer à la fois la course et les qualifications.

Verstappen a amélioré en 1’13"241, battu par Hamilton en 1’12"772 et amélioré en 1’12"569, le meilleur chrono de la séance jusqu’ici. Verstappen, Bottas et Pérez ont ensuite fait un temps sous la minute 13 secondes.

Yuki Tsunoda a percuté le rail à la Piscine mais n’a pas fait de gros dégâts apparents. Néanmoins, le Japonais est rentré aux stands pour vérifier sa monoplace puisque les deux roues ont été en contact avec le rail.

Sainz s’est ensuite placé en deuxième position à 180 millièmes, toujours en gommes dures. Le pilote Ferrari affiche des performances impressionnantes depuis ce matin, puisque son chrono a été battu de 38 millièmes par Bottas, en pneus tendres.

Bottas a ensuite signé le meilleur temps du week-end jusqu’ici en 1’12"107, en pneus tendres, et Hamilton s’est rapproché à moins d’un dixième avec le même composé pneumatique.

Une fois chaussé de pneus tendres, Sainz a pris le meilleur temps de la séance en 1’11"796 ! Le pilote Ferrari est décidément très à l’aise en ce début de week-end au volant de la Ferrari SF21.

Verstappen a pris la deuxième place à 285 millièmes, un dixième devant les Mercedes. Norris a ensuite pris la cinquième place devant Leclerc et Gasly, qui a toutefois pris le meilleur deuxième secteur absolu.

Sebastian Vettel a pris la dixième place mais se plaignait d’avoir quelque chose dans l’œil. Leclerc a ensuite pris la troisième position en pneus tendres, confirmant le potentiel de la Ferrari sur le sinueux tracé de Monaco.

Leclerc a amélioré et pris le meilleur temps en 1’11"684. A 15 minutes de la fin de séance, les deux Ferrari avaient plusieurs dixièmes d’avance sur Hamilton, qui venait de se placer 7 millièmes devant Verstappen.

A dix minutes de la fin de séance, Mick Schumacher a tapé le rail dans la montée au Casino. L’Allemand a essayé de ramener sa Haas VF-21 blessée aux stands mais a dû se ranger dans l’échappatoire à la Nouvelle Chicane.

Le drapeau jaune a été déployé, puis la séance a été interrompue au drapeau rouge, alors qu’il fallait aussi nettoyer la piste au Casino, où Schumacher a arraché des morceaux de banderole.

La séance n’a pas pu reprendre et c’est donc Leclerc qui emmène un doublé Ferrari en cette deuxième séance d’essais libres. Un résultat inattendu qu’il faudra désormais confirmer samedi en qualifications.

Les deux pilotes devancent Hamilton et Verstappen, qui voient donc deux pilotes arbitrer leur duel. Bottas est cinquième devant Norris, Gasly et Pérez, premier pilote repoussé à plus d’une seconde.

Antonio Giovinazzi est un étonnant neuvième devant Vettel et Räikkönen, puis les Alpine d’Alonso et Ocon qui encadrent l’Aston Martin de Stroll. Ricciardo et Russell suivent devant Latifi, Mazepin, Schumacher et Tsunoda.

Pos.PiloteVoitureTempsTours
01 Charles Leclerc Ferrari SF21 1:11.684 30
02 Carlos Sainz Ferrari SF21 1:11.796 32
03 Lewis Hamilton Mercedes W12 1:12.074 28
04 Max Verstappen Red Bull Honda RB16B 1:12.081 27
05 Valtteri Bottas Mercedes W12 1:12.107 32
06 Lando Norris McLaren Mercedes MCL35M 1:12.379 24
07 Pierre Gasly AlphaTauri Honda AT02 1:12.498 28
08 Sergio Pérez Red Bull Honda RB16B 1:12.708 24
09 Antonio Giovinazzi Alfa Romeo Ferrari C41 1:12.746 28
10 Sebastian Vettel Aston Martin Mercedes AMR21 1:12.982 26
11 Kimi Räikkönen Alfa Romeo Ferrari C41 1:13.065 31
12 Fernando Alonso Alpine Renault A521 1:13.175 27
13 Lance Stroll Aston Martin Mercedes AMR21 1:13.195 26
14 Esteban Ocon Alpine Renault A521 1:13.199 28
15 Daniel Ricciardo McLaren Mercedes MCL35M 1:13.257 26
16 George Russell Williams Mercedes FW43B 1:13.509 32
17 Nicholas Latifi Williams Mercedes FW43B 1:13.593 31
18 Nikita Mazepin Haas Ferrari VF-21 1:14.407 26
19 Mick Schumacher Haas Ferrari VF-21 1:14.416 25
20 Yuki Tsunoda AlphaTauri Honda AT02 1:14.829 11

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less