Formule 1

Mick Schumacher peut résister à la pression de ses débuts en F1

Il s’y habitue depuis de nombreuses années

Recherche

Par Emmanuel Touzot

27 mars 2019 - 13:54
Mick Schumacher peut résister à la (...)

Mick Schumacher est sous les feux de la rampe depuis quelques mois, après une deuxième partie de saison 2018 qui lui a fait remporter le championnat F3 Europe, signer à la Ferrari Driver Academy et, en conséquence, obtenir un volant en F2 et des tests en F1. Mais le jeune pilote ne s’inquiète pas du surplus de pression.

"Ça a toujours été comme ça" lance-t-il. "Si vous prenez quelqu’un qui n’est pas habitué et que vous le mettez dans ma position, ça pourrait être différent. J’ai eu le temps de grandir. Cela m’a aidé."

Son oncle Ralf, l’ancien pilote, regrette toute la pression qui l’entoure : "Cela devrait être plus détendu pour lui, pour qu’il puisse avant tout se développer. Il a prouvé son potentiel avec le championnat de Formule 3, et maintenant il repart de zéro avec la Formule 2."

Un autre ancien pilote, Bas Leinders, le voit rapidement grimper les échelons, mais considère que son nom va surtout l’aider : "S’il est bon cette saison il y a une chance qu’il soit en F1 en 2020. Il est clairement bon, il peut progresser dans les meilleures circonstances, grâce à son nom et au budget qui l’accompagne."

"Mais je ne pense pas que Mick Schumacher soit aussi bon que Stoffel Vandoorne, même s’il aura plus d’opportunités et plus de ressources" conclut Leinders, compatriote de Vandoorne.

Ferrari

Alfa Romeo Racing

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less