Formule 1

Mick Schumacher a donné des sueurs froides à Horner à Austin

Le pilote Haas a mis du temps à s’effacer dans l’avant-dernier tour

Recherche

Par Paul Gombeaud

25 octobre 2021 - 10:23
Mick Schumacher a donné des sueurs (...)

En toute fin de course à Austin, Lewis Hamilton se faisait de plus en plus pressant sur Max Verstappen pour tenter de lui ravir la victoire. Et il aurait pu bénéficier de l’aide involontaire de Mick Schumacher, le pilote Haas ayant pris du temps à s’effacer alors que le Néerlandais allait lui prendre un tour pour la deuxième fois, facilitant la remontée de la Mercedes.

Plus de peur que de mal donc chez Red Bull, puisque Verstappen a même pu profiter du DRS à l’entame du dernier tour pour tenir son rival à distance et ainsi creuser l’écart au championnat du monde de Formule 1. Mais le directeur de l’écurie Red Bull Christian Horner ne cache pas que l’inquiétude était présente sur le muret des stands durant ces deux derniers tours du Grand Prix.

"Les retardataires ont compliqué la stratégie," a déclaré Horner. "Nous avons perdu beaucoup de temps derrière Yuki (Tsunoda) et ensuite Mick Schumacher nous a coûté du temps dans les deux derniers tours. Je pensais que cela nous ferait perdre la victoire car il a retenu Max durant tout le dernier secteur."

"Heureusement, Max a pu bénéficier du DRS dans la ligne droite de départ/arrivée et se donner un peu d’air au virage 1. Mais ça a clairement ajouté du stress sur le muret des stands."

Si la Red Bull paraissait plus rapide que la Mercedes ce weekend à Austin, c’est bien Hamilton qui prenait le meilleur au départ de la course et Verstappen, bien que plus rapide derrière son rival, ne parvenait pas à se rapprocher suffisamment pour tenter un dépassement. La stratégie d’undercut était donc la solution chez Red Bull, comme le confirme Horner.

"Je pense que nous étions plus rapides en pneus mediums et Max voyait que Lewis manquait d’adhérence et en restant derrière lui nous risquions de surchauffer nos propres pneus. Nous avons donc fait ce pari pour bénéficier de l’air propre. Cela allait évidemment nous mettre sous pression jusqu’à la fin de la course."

Red Bull a alors profité du fait que sa deuxième monoplace, celle de Sergio Perez, soit bien placée en troisième position pour forcer Hamilton à ne pas rester en piste trop longtemps et ainsi avoir des pneus bien plus frais que Verstappen en toute fin d’épreuve.

"Comme Mercedes avait décidé de rester plus longtemps en piste lors du premier relais, nous avons pu les forcer à rentrer plus tôt en faisant également rentrer Checo. Bien sûr, ils ont alors eu la possibilité de rester dehors très longtemps lors du deuxième relais, ce qui leur a donné un avantage en fin de course avec des pneus plus frais de huit tours."

"Ca a été une course difficile pour Sergio qui était privé de boisson, mais une nouvelle fois, sa gestion de la course a été fantastique et sa confiance grandit grâce à ce deuxième podium consécutif. Il a piloté brillamment et c’est crucial pour nous qu’il soit dans une telle forme à ce moment de l’année et juste avant son Grand Prix à domicile."

"C’est une victoire et un double podium incroyables pour l’équipe ! C’est la première fois depuis 2013 que nous remportons le Grand Prix des Etats-Unis et quelle manière de le faire. Il reste cinq courses et nous savons que Mercedes devrait avoir l’avantage sur certaines d’entre elles, le reste de la saison sera donc très serré."

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less