Formule 1

Wolff estime que Mercedes F1 aurait pu gagner, la stratégie sera réexaminée

Tous les bons choix ont-ils été faits ?

Recherche

Par Alexandre C.

25 octobre 2021 - 07:37
Wolff estime que Mercedes F1 aurait (...)

Mercedes a-t-elle perdu le Grand Prix des États-Unis en raison de la stratégie, ou bien est-ce que la Red Bull de Max Verstappen était tout simplement trop rapide ? Après l’arrivée, Toto Wolff chez Mercedes semblait pencher pour la deuxième option.

En effet, la stratégie d’overcut de Lewis Hamilton n’a pas produit le résultat maximum espéré par Toto, même si le Britannique a fini à 1 seconde de son rival. Rester sur la piste huit boucles de plus que Max Verstappen, pour le deuxième relais, était-il alors vraiment le bon choix ?

Cela se joue sans doute à peu mais Toto Wolff annonce que Mercedes passera totalement en revue sa stratégie : les deux semaines vont être occupées notamment pour James Vowles…

« Nous aurions pu gagner la course, bien sûr, parce que nous étions en tête et que nous avions un rythme très élevé sur les pneus durs. »

« Vous avez pu voir les différentes stratégies, une équipe qui a opté pour l’undercut par nécessité et une autre qui a opté pour une stratégie osée en s’arrêtant tôt les deux fois - et à leur avantage. »

Le point faible de la Mercedes était, à en croire Toto Wolff, surtout le rythme en mediums, dans le premier relais. Lewis Hamilton n’avait ainsi pu s’échapper après avoir pris la tête au premier virage...

« Nous étions sur la défensive parce que la voiture n’était pas assez rapide dans le premier relais sur les mediums. Nous n’aurions pas pu opter pour un arrêt précoce parce que d’après les données que nous avions sur le medium, il ne semblait pas que nous pouvions terminer la course à ce stade avec un arrêt précoce. »

« Lewis a conduit de manière impressionnante. Il a bien performé avec le pneu dur - il est resté calme même et en deuxième partie de course, il a augmenté le rythme et à un certain stade, il y avait juste une énorme différence. »

« C’était brillamment exécuté mais on n’était pas assez proche à la fin. Quand vous suivez une voiture, vous commencez à souffrir un peu et je pense que si nous avions eu deux tours de plus, qui sait. Mais c’est ce que c’est et vous devez féliciter Red Bull pour leurs arrêts aux stands. »

Comme son pilote, Toto Wolff rend aussi hommage à la gestion des pneus de Max Verstappen qui avait à gérer des durs de 8 tours plus vieux.

« Particulièrement dans le dernier relais, on pouvait voir qu’il avait appris du deuxième relais à ne pas endommager les pneus trop tôt, parce qu’il lui restait du capital à la fin. »

Le vrai hic du week-end se situe-t-il plutôt, non le dimanche, mais le samedi ? Car Toto Wolff était déjà bien énervé après les qualifications : Mercedes n’a pas vraiment gagné en performance grâce aux essais libres, ou en tout cas bien moins que Red Bull.

« Mais d’une certaine manière, nous devons retracer le week-end de vendredi à dimanche. »

« Où avons-nous mal jugé les choses ? Où nous sommes-nous trompés ? Qu’avons-nous fait de bien ? Et il y aura beaucoup de discussions, des discussions positives sur ce qu’il faut apprendre de ce week-end. »

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less