Formule 1

Mercedes ne voulait pas rater l’occasion de tester les pneus 2021

Mais c’est Renault qui a initié l’idée

Recherche

Par Emmanuel Touzot

12 mai 2019 - 09:08
Mercedes ne voulait pas rater l'occasion

Mercedes ne voulait pas mettre des ressources 2019 sur les pneus prévus pour 2021, qui seront montés sur des jantes de 18 pouces. Toutefois, Toto Wolff précise que Mercedes était prête à le faire si une autre équipe le faisait avant elle, ce qui a été le cas.

"D’un côté, il faut comprendre que Pirelli a besoin de faire des essais" explique Wolff. "De l’autre côté, ce n’étaient pas des ressources que l’on devait dépenser en 2019. Nous espérions que tous les tests des jantes 18 pouces seraient retardés à 2020."

"Nous avons été clairs quant au fait que si toutes les équipes étaient d’accord pour retarder cela, ce serait la meilleure solution, mais que si une des grosses équipes sautait sur l’occasion, nous le ferions aussi. Renault a été la première à le faire, puis McLaren, puis nous."

Carlos Sainz, pilote McLaren, se porte volontaire pour tester au plus vite ces futures roues, dont la dimension sera revue à la hausse, et qui seront utilisées dès 2020 en Formule 2 : "De mon point de vue, plus je les essais tôt, mieux c’est."

"Plus je pourrai aider Pirelli avec le développement, mieux ce sera. Je pense que c’est une bonne chose d’avoir des pilotes de Formule 1, mais je ne sais pas si ce sera vraiment le cas, pour développer ces gommes. Je lèverai la main."

Mercedes

expand_less