Formule 1

Mercedes : La valorisation de notre présence en F1 a dépassé le milliard d’euros annuels

Ola Källenius rassure pour le long terme

Recherche

Par Olivier Ferret

4 mars 2020 - 10:05
Mercedes : La valorisation de notre (...)

Il n’y avait plus beaucoup de rumeurs ces dernières semaines concernant l’engagement de Mercedes en Formule 1, après les mises au point de Toto Wolff dans les médias et à Barcelone.

Afin d’éviter de nouvelles spéculations, tant que les Accords Concorde ne sont pas signés, c’est le PDG du groupe Daimler-Benz, directeur de Mercedes, Ola Källenius, qui a de nouveau conforté la présence de la marque à l’étoile dans la catégorie reine.

"Il existe trois choses très importantes concernant notre engagement en F1," explique Ola Källenius lors d’une conférence téléphonique, dans des propos rapportés par L’Equipe.

"Nous surveillons d’abord de très près la valeur médiatique et marketing de la discipline. Nous avons des études très précises sur l’intérêt de la Formule 1 dans les différentes tranches d’âge et je remarque de façon positive que la base des fans s’est considérablement élargie ces dernières années, faisant progresser la valeur de la F1 et celle de notre engagement."

"À la suite de nos succès répétés en piste ces dernières saisons, la valorisation de notre présence sur les Grands Prix a dépassé le milliard d’euros annuels. Quant à l’audience, grâce notamment aux réseaux sociaux et à l’e-sport, elle est de plus en plus jeune. C’est le premier aspect. Très important."

Ola Källenius aborde ensuite la question qui fâche, celle des droits commerciaux perçus de la part de la FOM, dirigée par Liberty Media. Là aussi, il se veut rassurant car les objectifs semblent concorder sur le long terme : économie et écologie.

"La deuxième chose est la négociation dans laquelle nous sommes actuellement engagés avec le détenteur des droits de la F1, Liberty Media. Concernant l’avenir économique des Grands Prix et l’orientation vers le développement durable. En tant que l’une des grandes équipes, Mercedes pousse beaucoup pour la réduction des coûts et leur plafonnement. Il semble que nous allons réussir à rendre l’ensemble plus viable économiquement car même si la valeur médiatique de la discipline augmente, il faut tout de même réduire les coûts. C’est un objectif très clair."

"Le troisième aspect, tout aussi important, concerne l’environnement durable et la F1. Mercedes annonce sa volonté d’aligner toutes nos activités sportives automobiles, aussi bien la Formule 1 que la Formule E, sur la même ambition que pour tout notre groupe automobile d’ici 2039 : dans moins vingt ans, tous nos véhicules devront être neutres en émissions de CO2. Et cela concernera aussi la compétition ! Nous continuerons d’utiliser la course automobile comme une plate-forme d’innovations technologiques ainsi que nous l’avons toujours fait mais le sport auto doit devenir environnemental. C’est un sujet qui doit être pris au sérieux et nous annonçons que nous allons commencer à réduire de manière significative nos émissions de CO2 dans nos activités en piste, pour aboutir à une solution neutre en carbone avant vingt ans."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less