Mercedes F1 : Wolff s’inquiète des longues lignes droites de Monza

L’équipe ne s’attend pas à être aussi compétitive qu’à Zandvoort

Recherche

Par Paul Gombeaud

8 septembre 2022 - 08:16
Mercedes F1 : Wolff s'inquiète (...)

Alors que la Formule 1 se rend à Monza ce weekend pour y disputer le Grand Prix d’Italie, Mercedes F1 pourrait connaitre un weekend délicat alors que sa W13 n’est pas à l’aise sur les circuits exigeant beaucoup de vitesse de pointe.

Il se pourrait ainsi que l’équipe allemande soit moins performante qu’à Zandvoort la semaine dernière, mais Toto Wolff, sur le ton de l’humour, a visiblement trouvé la solution idéale pour que ce ne soit pas le cas.

"Nous pensons retirer les ailerons arrière afin d’être moins vulnérables en ligne droite," a plaisanté le dirigeant autrichien.

"Nous avons une voiture qui produit bien trop de traînée aérodynamique et nous n’aurons pas besoin d’appuis sur ce circuit. C’est quelque chose que nous espérons pouvoir changer rapidement en vue de l’année prochaine, nous apprenons à la dure pour le moment."

"Et je pense que sur certains des circuits restants cette année, notamment en qualifications, c’est quelque chose qui va nous pénaliser. C’est mieux en course car comme nous l’avons vu à Spa, il n’y avait pas de grosses différences en ligne droite."

Mercedes F1 moins performante qu’à Zandvoort mais meilleure qu’à Spa ?

Andrew Shovlin, directeur de l’ingénierie piste, est un peu moins pessimiste que son patron.

"Nous pouvons utiliser des ailerons plus petits là-bas, nous aurons un peu moins d’appuis et nous sommes optimistes sur le fait que certains des problèmes spécifiques que nous avons rencontrés à Spa sur les bosses ne devraient pas nous affecter."

"Nous pouvons mettre la voiture dans une meilleure fenêtre de travail. Cependant, la Red Bull a l’air très efficace, elle est rapide dans les lignes droites et elle est rapide dans les virages et ces problèmes nous semblent plus importants lorsque nous allons sur des pistes à faible appui."

"Il est difficile de dire exactement où nous serons : probablement pas aussi fort que nous l’étions à Zandvoort mais, espérons-le, ce sera loin d’être aussi difficile qu’à Spa."

Plusieurs circuits devraient convenir à la W13 d’ici la fin de saison

Et même si Monza est plus difficile, Mercedes pense qu’il y aura d’autres circuits sur lesquels elle peut extraire plus de potentiel de sa voiture avant la fin de la saison.

"Il y a toujours un certain nombre de facteurs en jeu," poursuit Shovlin.

"L’un d’eux est que nous venons de développer la voiture, en essayant de résoudre quelques-uns de ces problèmes que nous avons rencontrés au début de la saison et au fil du temps, nous sommes devenus de plus en plus rapides."

"Cependant, vous avez vu à Spa que nous avons vraiment eu du mal en particulier sur un seul tour et nous avons identifié certains domaines du développement qui rendent difficile de la faire fonctionner dans son état optimal sur ces pistes. A Spa, nous avons dû relever un peu la voiture, nous avions du mal avec elle sur certaines bosses et l’effet net était que cela nous coûtait de la performance."

"A Zandvoort, la voiture était plus facile à mettre dans la bonne fenêtre. Elle roulait bien, ne rebondissait pas sur les bosses. Cela a donné confiance aux pilotes, ils ont pu la pousser et en fait, nous avons probablement eu notre week-end le plus compétitif en ce qui concerne les qualifications et la course de toute l’année."

"C’était vraiment encourageant, et nous aurons plus de bons circuits à venir pour nous."

Mercedes F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos