Mercedes F1 va tenter le shakedown à Silverstone

Malgré les conditions venteuses

Recherche

Par Olivier Ferret

18 février 2022 - 11:40
Mercedes F1 va tenter le shakedown (...)

Mercedes F1 semble décidée à faire son shakedown aujourd’hui à Silverstone, malgré les rafales de vent provoquées par la tempête Eunice.

Il n’y aura peut-être pas 100 kilomètres qui seront couverts mais ce premier roulage est important selon Mike Elliott, le directeur technique, afin de vérifier que tout est en place dans cette toute nouvelle W13.

"C’est toujours un moment spécial quand on voit la voiture rouler pour la première fois. Cela ressemble à un cliché, mais les gens ont sué sang et larmes à Brackley et Brixworth, tout au long de l’année, mais surtout pendant la période de construction et l’hiver, pour livrer la voiture à temps à l’équipe de cours, qui va pouvoir la faire fonctionner. J’espère que nous pourrons rouler car c’est important pour tout le monde de bien vérifier que tout fonctionne."

"Ensuite, nous entrerons dans la phase d’apprentissage. Parce que les voitures évolueront tellement au fil des tests, nous ne saurons pas où nous en sommes avant d’arriver à la première course, mais nous avons ce mélange d’appréhension, d’excitation de développer la voiture et de voir ce que nous avons créé, et fierté de ce que nous avons accompli ensemble."

Les tests sont-ils encore plus importants cette année, étant donné qu’ils marquent le début d’une nouvelle ère en F1 ?

"Avec les tests limités, il est toujours important d’extraire un maximum d’apprentissage de ces précieux jours, que vous pouvez ensuite utiliser pour lancer votre développement qui durerar tout au long de la saison."

"Le fait que les voitures soient si différentes signifie que la quantité d’apprentissage est beaucoup plus importante et qu’il y a donc plus à gagner des tests qu’il n’y en a jamais eu auparavant. Cela aide que nous roulions à la fois à Barcelone et à Bahreïn, car Barcelone est traditionnellement un circuit de référence avec un bon mélange de virages, vous pouvez donc avoir une bonne idée de l’endroit où se trouve la voiture, tandis qu’à Bahreïn, vous êtes presque assuré de rouler au chaud et sur le sec."

Pour Hywel Thomas, le responsable moteur, c’est aussi le moyen de voir le moteur 2022 longuement préparé au banc enfin "secoué" par la monoplace.

"J’ai eu la chance d’assister à un certain nombre de journées de lancement au fil des ans et cela ne cesse d’être extrêmement excitant. Pour nous tous, qui sommes si impliqués et investis, c’est assez émouvant de voir le châssis et le moteur descendre la voie des stands ensemble pour la première fois. Pour entendre le moteur et voir tous les composants qui travaillent ensemble. Tous les gens, le travail acharné, l’effort. C’est toujours un peu époustouflant, et c’est un moment agréable pour envoyer un message à l’usine, leur dire que la voiture a pris la piste. J’espère que les conditions nous le permettront, nous allons le tenter."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos