Mercedes F1 va devoir ’tout repenser’ pour gagner en performance

Le marsouinage empêche la W13 de progresser

Recherche

Par Emmanuel Touzot

27 mars 2022 - 14:24
Mercedes F1 va devoir 'tout (...)

George Russell a été le meilleur représentant de Mercedes F1 ce samedi à Djeddah en se qualifiant sixième, loin devant Lewis Hamilton. Le jeune pilote note que le marsouinage est toujours un problème essentiel pour son équipe, qui ne peut pas exploiter la W13 comme elle devrait l’être.

"C’est exactement la même chose que ce que nous avons vu depuis le premier jour" a déclaré Russell. "La seule façon de courir est de relever la voiture très haut. Et évidemment, avec cette voiture à effet de sol, nous perdons tout appui.

"Nous savons que si nous parvenons à poser la voiture au sol, nous pourrons gagner beaucoup de temps, mais nous n’y parvenons pas pour le moment. C’est bien de le dire, mais nous ne pouvons pas le faire physiquement pour le moment. Donc nous devons tout repenser."

Russell s’inquiète de la place que peut prendre ce problème dans le travail de Mercedes : "C’est délicat parce que nous mettons tous nos efforts pour résoudre ce problème de marsouinage, et cela ne nous permet pas de nous concentrer sur d’autres choses."

"En tant que pilote, cela ne me permet pas de me concentrer sur le pilotage. Nous ne pouvons pas vraiment peaufiner l’équilibre et les réglages, car nous nous concentrons sur la résolution de ce problème. Donc nous avons du travail à faire."

Mercedes F1 n’oublie pas les autres développements

Andrew Shovlin, le directeur de l’ingénierie en piste de Mercedes F1, admet que la situation est encore plus difficile en Arabie saoudite qu’à Bahreïn : "Cela a été un plus grand défi que Bahrain, et nous n’étions pas assez rapides à Bahreïn. Vendredi, nous rebondissions trop dans tous les sens."

"On arrivait à un niveau où c’était imprévisible pour les pilotes. Nous avons réussi à réduire cela, mais nous n’avons pas une voiture suffisamment rapide. Maintenant, nous devons mieux comprendre le problème. Nous avons quelques pistes qui, je pense, nous donnent une bonne direction."

"Il faut un peu de temps pour obtenir des pièces sur la voiture et nous travaillons très dur. Mais nous sommes bien conscients que d’autres équipes travaillent sur ce problème plus rapidement que nous et ce n’est pas le niveau auquel nous travaillons normalement."

"Donc, tous les efforts de l’usine vont dans le sens de la maîtrise du problème, en s’assurant que nous ne négligeons pas le développement normal de la voiture, mais il y a beaucoup de travail pour essayer de nous sortir de cette situation."

Réduire la traînée sans trop perdre en appui

Mercedes peine aussi à trouver de la vitesse en ligne droite à cause d’un aileron arrière trop chargé en appui. Un autre problème en course de résolution, mais l’équipe doit trouver comment réduire la traînée en gardant un bon niveau d’appui.

"Nous avons un autre aileron qui est en préparation, un aileron dédié à faible traînée qui ne pouvait pas atteindre un gros appui. Cette réduction n’était pas une réponse à Bahreïn."

"Lorsque nous avons développé la voiture, nous avions déjà prévu d’être en mesure d’atteindre ce niveau de traînée, mais il était intéressant de voir comment la voiture fonctionne avec un niveau de traînée inférieur. Tout au long du week-end, nous l’avons de plus en plus réduit."

Des réglages qui ne font pas de miracles

Shovlin explique que Mercedes a essayé de jouer avec les réglages sur ses monoplaces, mais dans le cas de Lewis Hamilton, il a été impossible d’équilibrer le comportement de sa W13. On a d’ailleurs pu voir à l’écran qu’il était en grande difficulté pour contrôler le train arrière de sa monoplace.

"Lewis, pense qu’il avait trop de train avant dans la voiture. C’est peut-être dû au fait qu’il avait moins d’adhérence à l’arrière, mais il n’y a pas eu de changement radical en termes de réglages. C’est juste que nous ne sommes pas assez rapides en ce moment."

"C’est un circuit qui a vraiment besoin que les pilotes aient confiance dans la voiture et vous avez vu Lewis commencer les tours en glissant beaucoup avec beaucoup de survirage, et il n’a pas été en mesure de se sentir à l’aise et en confiance. Nous n’avons pas assez de marge de performance, et nous avons été éliminés."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos