Mercedes F1 : Une première journée ’encourageante’ à Miami

Les évolutions semblent fonctionner mais le chemin reste long

Recherche

Par Paul Gombeaud

7 mai 2022 - 00:52
Mercedes F1 : Une première journée (...)

Mercedes F1 a amené des ailerons avant et arrière évolués ce weekend pour le Grand Prix de Miami, et celui-ci a bien commencé puisque George Russell a signé le deuxième temps de la première séance d’essais libres, à moins d’un dixième de Charles Leclerc.

Le Britannique a enchaîné avec le meilleur temps de la deuxième séance, tandis que Lewis Hamilton s’en est classé quatrième. Le responsable de l’ingénierie en piste Andrew Shovlin évoque ainsi un début de weekend "encourageant," sans pour autant affirmer que tout était réglé depuis Imola.

Sur l’aileron avant, l’équipe a fait de nouvelles découpes en bas des dérives latérales, avec un design plus agressif et moins de surface de contact avec le plan horizontal de l’aileron. Les dérives latérales sont également taillées différemment.

Selon Shovlin, cela offre "plus d’appui avec la même traînée, et l’aileron arrière est plus efficient que l’ancien. Vous aviez vu que sur les circuits précédents avec peu d’appui, nous avions retaillé notre ailerons. Celui-ci est conçu pour ce type d’appui."

Des évolutions qui font gagner du poids

L’ingénieur a également expliqué que ces nouvelles pièces étaient plus légères : "Ces deux ensemble sont utiles, et ce sont des pièces que nous avons pu fabriquer avec pus de légèreté, afin que l’on puisse faire perdre du poids à la voiture."

"Nous essayons en permanence d’enlever du poids sur la voiture, nous étions toujours trop lourds. Et ça semble plutôt bien fonctionner."

Si George Russell et Lewis Hamilton avaient peiné pour s’extraire de la Q1 à Imola, les meilleures conditions météo attendues à Miami devraient davantage mettre en avant la performance de la W13.

"A Imola nous avions du mal à mettre les pneus à température, mais ici ils surchauffent. Est-ce que cela nous aide, je ne sais pas."

"Mais nous gardons le pieds sur terre, nous savons que la voiture devrait maintenant être meilleure, mais il nous reste encore beaucoup de travail à accomplir."

Mercedes est moins touchée par le marsouinage à Miami

La Mercedes semblait bien moins touchée par le marsouinage que d’accoutumée durant cette première séance du weekend. Il est revenu durant la deuxième séance en pneus médiums, mais de manière atténuée. Cependant, Shovlin explique que l’équipe ne comprend toujours pas ce qui cause ce phénomène sur sa monoplace.

"Il y en a moins, mais nous nous sommes rendus sur des circuits où c’était à un niveau différent à chaque fois. Djeddah était par exemple pire que Bahreïn. Nous essayons encore de comprendre."

"Ca semble bien fonctionner ici et ça n’a rien à voir avec Imola. Mais là-bas nous n’avions eu qu’une seule séance pour paramétrer la voiture, et mettre en place nos réglages n’est pas facile en ce moment."

Shovlin ne pense donc pas que le deuxième temps de Russell signifie forcément que Mercedes pourra se battre pour la pole position ce weekend.

"On ne va pas déjà prétendre ça. Evidemment la Q3 doit être le minimum pour notre équipe, mais nous savons que la route est longue et nous prenons les choses les unes après les autres."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos