Formule 1

Mercedes F1 : une débâcle à relativiser ?

C’est l’avis de Brawn

Recherche

Par Alexandre C.

8 juin 2021 - 13:23
Mercedes F1 : une débâcle à relativiser

Pour la première fois depuis le Grand Prix d’Autriche 2018, c’est-à-dire une éternité, Lewis Hamilton n’a pas marqué de points en F1 (fin d’une série de 54 Grands Prix). Le pilote Mercedes a tout perdu au moment du restart après le drapeau rouge, en bloquant ses freins après avoir appuyé sur le mauvais bouton au pire moment…

Ross Brawn, le manager des sports mécaniques pour Liberty Media, appelle cependant le Britannique et Mercedes à relativiser cette gifle dans la figure. Car somme toute, Lewis Hamilton arrivait à limiter les dégâts malgré une voiture peu performante – il aurait même pu passer en tête au premier virage si ses freins ne s’étaient pas bloqués.

« C’était un test de caractère pour Lewis ce week-end. En général, il s’en est très bien sorti. Avoir une voiture qui semblait si loin du rythme le vendredi et la mettre dans une meilleure zone le samedi était une bonne étape. Ce n’était pas la voiture la plus rapide, mais il savait qu’il pouvait faire quelque chose avec. »

« Il faisait un assez bon travail et puis je ne sais pas ce qui s’est passé au redémarrage. Il a dit que c’était un problème de bouton. Il était évident que les freins arrière étaient très chauds. »

« Il ne semblait même pas près de passer le virage. Mais après l’accident de Max, les championnats restent ouverts. Mercedes et Lewis seront mécontents, mais vu la malchance de Max, ça s’équilibre. »

La compétitivité des Mercedes, après un Grand Prix de Monaco déjà bien décevant, interroge dans le paddock ; cependant Ross Brawn rappelle que Monaco et Bakou étaient des circuits très atypiques et que mettre les pneus dans leur bonne fenêtre de fonctionnement (la grosse faille de Mercedes pour le moment) sera bien plus facile au Paul Ricard dans 15 jours...

« Il était inhabituel pour Mercedes de se présenter à une course avec une voiture aussi hors de forme. Il se pourrait qu’après leurs difficultés à Monaco, ils aient décidé de prendre un chemin différent, et c’est ce qui les a mis si loin vendredi. »

« Si j’avais eu des problèmes avec la température des pneus comme ils l’ont fait à Monaco, j’aurais poussé pour essayer une autre direction. Donc leurs difficultés de vendredi pourraient être le résultat de cela. »

« Il est possible que lorsque nous reviendrons à des courses où ils ont plus de confiance, pour lesquelles ils auront une base de travail plus sûre et plus connue, Mercedes sera de retour à son meilleur niveau. Ils ont toujours eu un peu de mal sur les circuits urbains. Cela n’a jamais été leur force. »

Quoi qu’il en soit, Ross Brawn ne voit pas Red Bull s’envoler et prédit une bataille serrée jusqu’au bout au classement des constructeurs...

« Red Bull a commencé cette année en étant très en forme, ce qui est tout le contraire de ce qu’ils ont fait l’année dernière. Ils ne se sont révélés que dans la seconde moitié de l’année. Leur début d’année est donc un signe encourageant. S’ils peuvent continuer sur cette lancée et continuer à se battre contre Mercedes, nous allons avoir une sacrée bataille. »

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less