Mercedes F1 : Shovlin promet des ’changements visibles’ sur la W14

Des modifications qui viendront dans les "prochaines courses"

Recherche

Par Emmanuel Touzot

9 mars 2023 - 18:46
Mercedes F1 : Shovlin promet des (...)

Andrew Shovlin, le directeur de l’ingénierie en piste de Mercedes F1, va dans le sens des propos de Toto Wolff. L’ingénieur explique en effet que la W14 va drastiquement évoluer, notamment au niveau des pontons, comme l’avait déjà révélé le directeur de l’équipe.

"Les gens ont eu tendance à utiliser le mot ’concept’ lorsqu’ils parlaient du design ds pontons et Toto a dit récemment que nous envisagions une révision de ce concept, qui devrait de toute façon arriver dans les prochaines courses" confirme Shovlin.

"Maintenant, étant donné l’écart avec l’avant, nous allons bien sûr envisager des changements plus radicaux. Mais ces changements prennent du temps pour se transformer en une solution plus rapide dans la soufflerie, donc on ne peut pas les faire du jour au lendemain."

"Il y a beaucoup de développement à faire autour de tout changement important de géométrie dans ce domaine. Alors bien sûr, nous cherchons à améliorer la voiture, nous cherchons le potentiel à développer et vous verrez des changements visibles sur la voiture dans les prochaines courses."

Améliorer la dégradation des pneus

Shovlin explique la manière dont Mercedes compte s’y prendre pour récupérer la demi-seconde manquante face à Red Bull à Bahreïn. Il déplore une performance encore plus difficile à atteindre en course, et espère limiter la dégradation des pneus.

"En fin de compte, nous avons beaucoup de travail à faire. L’écart en qualifications était assez important, nous étions à plus d’une demi-seconde des meilleurs. En course, il était encore plus important."

"Cela a été aggravé par le fait qu’une fois que les pneus se dégradent, ils glissent un peu plus, ils sont plus chauds et il est très difficile de les garder sous contrôle. Il y a beaucoup de choses que nous devons comprendre. L’essentiel est de maîtriser la dégradation sur les longs relais. L’année dernière, c’était un point fort pour nous."

"Il est clair que nous avons quelque chose qui n’est pas bon, et sur lequel nous devons travailler. L’autre problème est l’écart de performance avec l’avant de la grille. Le rythme brut de la voiture n’est pas suffisant. Nous travaillons très dur pour comprendre ce que nous pouvons faire à court et à moyen terme pour essayer de progresser."

Mercedes F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos