Formule 1

Mercedes F1 s’attend à trois semaines de plus de fermeture des usines

Toto Wolff ne recourt toutefois pas au chômage partiel, surtout à Brixworth

Recherche

Par Olivier Ferret

6 avril 2020 - 10:11
Mercedes F1 s’attend à trois semaines (...)

Mercedes F1 n’a pas placé ses employés en chômage partiel en Angleterre, que ce soit à Brackley ou à Brixworth, les usines dédiées respectivement aux châssis et aux moteurs.

L’équipe allemande a de quoi tenir face à la crise économique actuelle, conséquence directe de la crise sanitaire et de l’annulation de toute la première partie de la saison.

Zak Brown, directeur de McLaren, s’est ému ce matin que certaines équipes, comme Mercedes, n’avait pas mis leurs employés au chômage partiel afin de sauver les apparences.

Toto Wolff, le directeur de Mercedes F1, n’a pas répondu directement à son homologue mais il admet que la fermeture obligatoire de trois semaines (pour avancer la pause estivale) sera fort probablement prolongée.

"La fermeture a été décidée pour trois semaines et je pense qu’elle sera probablement prolongée pour trois autres semaines," explique Wolff, en amont de la réunion qui se tient aujourd’hui.

L’usine de Brixworth ne sera toutefois pas complètement fermé : le prototype de respirateur a été validé et une première commande de 10.000 pièces est partie vers les équipes de F1 anglaises.

"Nous avons mobilisé du staff de notre usine moteur pour la production des respirateurs dédiés à aider les gens qui ont besoin d’assistance."

"Cela prend normalement 6 mois pour développer quelque chose comme ça. Nous avons mis 100 heures. Nous allons maintenant booster la production, nous pourrons atteindre un rythme de 10.000 pièces par semaine si nécessaire."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less