Mercedes F1 s’adapte encore au nouveau format de week-end

Les couvre-feux ont changé et le travail aussi

Recherche

Par Emmanuel Touzot

7 avril 2022 - 09:40
Mercedes F1 s'adapte encore au (...)

La Formule 1 a instauré des couvre-feux plus stricts sur les circuits lors des week-ends de Grands Prix. Ceux-ci concernent maintenant toutes les journées passées sur les circuits et l’ingénieur de piste en chef de Mercedes F1, Andrew Shovlin, explique le défi que cela représente.

"Le jeudi, nous avions l’habitude de pouvoir démarrer quand nous le voulions, mais maintenant il y a une heure de début et de fin" explique Shovlin. "Cela vous donne une journée de 11 heures, ce qui, pour une journée sur le circuit, est en fait une journée assez courte."

"Et le jeudi, vous n’êtes pas autorisé à allumer le groupe moteur avant 16 heures en Europe. Et encore une fois, vous allez finir à 20 heures un jeudi normal, donc le temps de préparation, le temps pour construire les voitures a été très limité."

"Après les qualifications, le temps disponible se réduit encore, et les mécaniciens, lorsqu’ils reçoivent les voitures de la part de la FIA, n’ont plus qu’une demi-heure avant de les couvrir. Cela nous donne plus de temps libre le week-end."

"Vous ne travaillez pas pendant de longues heures et tout le monde peut dormir un peu plus. Mais pour l’instant, nous sommes encore en train de nous adapter à ces changements et de travailler sur la façon d’organiser le flux de travail autour du week-end."

Plus difficile d’installer des évolutions majeures

Un couvre-feu est également instauré le mercredi. De fait, la préparation des garages se fait aussi avec des horaires calculés. Toutes ces restrictions empêchent d’amener des évolutions tardivement au cours des week-ends, ou en tout cas, compliquent cette tâche.

"C’est beaucoup plus difficile d’apporter des pièces tardivement. Vous devez vraiment savoir ce que vous allez construire sur ces voitures et les avoir sur place dès le mercredi, car c’est la seule façon de préparer les voitures pour le jeudi soir et pour le vendredi."

"Ces mêmes contraintes se poursuivent le vendredi et le samedi. Le vendredi soir, nous avons encore une fois moins de temps pour travailler sur les voitures, donc les mécaniciens n’ont que trois heures après la course et ensuite les couvertures doivent être mises."

"Les ingénieurs ont deux heures de plus et la raison pour laquelle cela a été fait dans le règlement était d’éviter la tentation d’aller installer un bureau dans une chambre d’hôtel où l’on parlerait du plan de course ou de tout autre changement que l’on pourrait faire.

"Mais encore une fois, c’est beaucoup moins que ce que nous avons eu auparavant. Si la voiture n’est pas terminée le vendredi soir, vous allez travailler dessus le samedi matin et, dans le pire des cas, elle ne serait pas prête pour les EL3."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos