Formule 1

Mercedes F1 révèle que Hamilton aurait dû abandonner sans le drapeau rouge

Suite à l’impact avec la Red Bull de Max Verstappen

Recherche

Par Olivier Ferret

19 juillet 2021 - 09:03
Mercedes F1 révèle que Hamilton (...)

Le vainqueur du Grand Prix de Grande-Bretagne, Lewis Hamilton, aurait dû abandonner si la course n’avait pas été arrêtée par un drapeau rouge suite à sa collision avec Max Verstappen, selon son équipe.

Hamilton et Verstappen sont entrés en contact au virage de Copse dans le premier tour de la course d’hier. Alors que Verstappen a subi un énorme crash, Hamilton a pu continuer.

Cependant, le directeur de l’ingénierie piste de Mercedes F1, Andrew Shovlin, a révélé que Hamilton avait subi des dommages à sa voiture qu’ils n’auraient pas pu réparer à temps si la course n’avait pas été suspendue.

"Nous avions des dégâts à la jante, où il y a eu le contact à l’avant gauche. Donc, cela aurait été un abandon dans les minutes à suivre s’il n’y avait pas eu un drapeau rouge."

L’équipe a pu réparer les dégâts pendant l’arrêt. Shovlin a déclaré qu’il y avait "en fait remarquablement peu" d’autres choses à corriger.

"Il y avait un capteur de température des pneus qui s’était desserré, donc il bougeait. Mais étonnamment, c’est la partie la moins importante de l’aileron avant qui s’est cassée, c’était la seule."

Le directeur de course, Michael Masi, a déclaré que la course avait été arrêtée par un drapeau rouge principalement pour donner aux commissaires au bord de piste le temps de réparer la barrière de pneus heurtée par Verstappen. Cependant, il y avait aussi des doutes sur les dommages que l’impact aurait pu causer à l’unité de puissance de Verstappen.

Bien que le voyant du système de récupération d’énergie de sa voiture affichait un signal vert, la perte de données de la voiture a inquiété le contrôle de course.

"La voiture de Max ayant perdu la télémétrie en raison de l’ampleur de l’accident, ni lui ni l’équipe n’ont pu confirmer le statut de l’ERS et donc la charge électrique. Donc, même si le feu était vert, nous avons adopté une approche très prudente et envoyé deux membres de l’équipe, ce qui est conforme aux protocoles selon lesquels nous devons vérifier la voiture pour nous assurer qu’elle était en sécurité avant que la voiture ne soit récupérée par les commissaires."

"Et ensuite, il y a eu la réparation évidente des barrières. Pour le bénéfice de tous, comme nous l’avons déjà vu avec la réparation des barrières, nous avons la possibilité de suspendre la course et c’est l’outil parfait à utiliser dans ces circonstances."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less