Formule 1

Mercedes F1 relativise son écart avec Red Bull au Mexique

Moins important qu’en 2019

Recherche

Par Olivier Ferret

6 novembre 2021 - 09:39
Mercedes F1 relativise son écart (...)

Le directeur de l’équipe Mercedes F1, Toto Wolff, a déclaré que son équipe ferait face à un week-end difficile à l’Autodrome Hermanos Rodriguez, car c’est "l’une des pires pistes" pour leur voiture.

L’équipe a terminé la première journée d’essais libres à plus de quatre dixièmes de Max Verstappen dans sa Red Bull.

"Ca n’a jamais été un endroit très heureux pour nous en termes de performances," reconnait Wolff, "même si nous aimons le Mexique parce que nous nous sentons les bienvenus."

Wolff a fait écho à l’affirmation de Lewis Hamilton selon laquelle le déficit de l’équipe était principalement dû à un manque d’appui plutôt qu’à la performance de son unité de puissance.

"Nous ne semblons pas trouver le réglage idéal, nous poursuivons donc différentes directions. Sur une note positive, notre moteur fonctionne bien. C’est mieux en altitude par rapport aux années précédentes, c’est bien."

"Je pense donc que pour nous, il s’agit de faire le meilleur travail possible sur le châssis et l’aéro, et ce sera peut-être difficile d’égaler les performances de Max, pour le dire simplement, je ne sais pas si nous pourrons viser la pole."

Wolff relativise cependant : lors de la dernière visite au Mexique en 2019, au cours d’une année où elle a confortablement remporté les deux championnats, elle était à 0,5 seconde du meilleur temps de Verstappen en qualifications.

"Au cours de notre année dominatrice en 2019, où nous avons écrasé tout le monde, nous avons perdu les qualifications ici d’une demi-seconde, si je ne me trompe pas. C’est donc probablement la plus faible de toutes nos pistes, avec Monaco. Cette année nous sommes un peu plus proches de Red Bull et pourtant Red Bull a un niveau autrement supérieur par rapport à 2019. Nous allons commencer à apprécier l’altitude (rires)."

Valtteri Bottas a devancé Hamilton hier. Alors que la spéculation est de savoir si Red Bull devra imposer des ordres d’équipe au détriment du héros local, Sergio Perez, Wolff espère qu’il n’aura pas à demander à Bottas de laisser passer leur favori au championnat, Hamilton.

"Personne ne veut prendre une décision aussi horrible de jouer les ordres d’équipe alors qu’un pilote peut gagner la course. Nous n’avons pas encore été dans cette situation cette année."

"Nous l’avons été à Sotchi en 2018 et j’ai détesté chaque minute, chaque seconde de cette décision. Je dois donc me décider sur la façon de jouer cela dimanche, je dois voir comment se déroulent les qualifications et nous en discuterons certainement à l’avance."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less