Live - Grand Prix Talk : Djeddah / Yas Marina, un final de folie !

>

Formule 1

Mercedes F1 regrette de ne pas avoir arrêté Hamilton tôt à Austin

Il aurait pu tenir à la fin et gagner la course

Recherche

Par Emmanuel Touzot

25 octobre 2021 - 15:10
Mercedes F1 regrette de ne pas (...)

Andrew Shovlin, l’ingénieur de Mercedes F1, a commencé à analyser la défaite face à Red Bull et Max Verstappen. Selon lui, si l’équipe de Brackley avait fait rentrer Lewis Hamilton tôt, la victoire était à portée de main.

Avec le recul, Shovlin pense que les pneus auraient tenu en fin de course, alors que c’est justement ce qui a poussé Mercedes à conserver Hamilton en piste plus longtemps dans le premier relais, ce qui s’est avéré être une stratégie perdante.

"De façon réaliste, les options pour gagner la course se résumaient certainement à conserver la tête, après le très bon départ que Lewis a pris, en s’arrêtant tôt" a déclaré Shovlin. "Cela aurait pu se faire en s’arrêtant dès le huitième tour."

"Étant donné que nous avions du mal avec les mediums sur un relais aussi court, nous n’aurions jamais été assez courageux pour faire ça, simplement pour garder la tête. Nous aurions eu l’impression que nous allions compromettre toute la course."

"Mais comme ça s’est passé, je pense que nous aurions pu faire un arrêt précoce et atteindre l’arrivée. Il aurait juste fallu décider de le faire tôt, et ensuite espérer que tout se passe bien, voir si Lewis pouvait tenir Max à distance."

Le week-end avait commencé en EL1 par une domination absolue des pilotes Mercedes F1, qui menaient le peloton à raison de près d’une seconde au tour. Mais Shovlin admet que l’absence de tour significatif de Verstappen, couplé au mode moteur utilisé par Mercedes, a faussé la donne.

"Nous avions l’air bien. Et si nous sommes honnêtes, nous pensions que nous étions en très bonne forme. Cependant, nous savions que nous étions en train de faire tourner le moteur à un niveau assez haut à ce moment-là, donc ça nous flattait."

"Et aussi, nous pouvions voir que Max n’a pas vraiment obtenu un tour dans le bon sens. Il a eu beaucoup de problèmes avec le trafic et d’autres choses. Donc, nous étions probablement trop... ’optimistes’ est le mauvais mot, mais nous pensions que nous avions bien commencé le week-end."

"Ce que nous avons vu en EL2 était une image plus claire de notre place réelle. Comme il faisait plus chaud et qu’il y avait un peu plus de vent, nous avions plus de mal. Et c’est ce que l’on a vu après, samedi et dimanche."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less