Formule 1

Mercedes F1 : Pourquoi l’arrêt de Hamilton n’a pas été anticipé ?

Vowles détaille les choix stratégiques à Austin

Recherche

Par Emmanuel Touzot

29 octobre 2021 - 11:37
Mercedes F1 : Pourquoi l’arrêt de (...)

Mercedes F1 a déjà expliqué qu’un arrêt anticipé de Lewis Hamilton aurait été la seule solution pour battre Max Verstappen, qui s’est arrêté au dixième tour. L’équipe aurait aimé stopper au huitième tour afin d’anticiper l’arrêt de Red Bull.

Mais pour le stratège de l’équipe, James Vowles, cet arrêt précoce n’aurait pas été jouable car les deux hommes de tête n’étaient pas assez éloignés du groupe de poursuivants. Il juge que Daniel Ricciardo serait devenu une menace pour Hamilton à la sortie des stands.

"Nous serions sortis juste devant Ricciardo" a déclaré Vowles. "Et nous aurions été compromis à travers les Esses jusqu’à ce que nous soyons dépassés par lui, probablement dans la ligne droite vers le virage 12, et cela nous aurait coûté du temps."

"Peut-être pas assez pour ne pas conserver cette position de leader, mais ça nous aurait fait perdre du temps. Ensuite, Red Bull aurait fait un très long relais, comme nous, mais ils avaient deux voitures, donc ils n’avaient pas la pression de s’arrêter et ils ont été rapides sur ce premier relais en médiums."

"Cela aurait compromis notre fin de course. Donc, de notre point de vue, nous savions que l’arrêt précoce était positif et nous avions souligné que le tour où Ricciardo est sorti de notre fenêtre, qui était le onzième tour, aurait été le bon moment."

Il rappelle que le pari qu’a pris Red Bull avait comme pire résultat une deuxième place, ce qui était encourageant pour eux. L’avantage d’avoir Sergio Pérez pour couvrir la stratégie de Verstappen était indéniable pour le clan autrichien.

"Mais ce que Red Bull a fait, c’est prendre un pari. Cela ne les dérangeait pas de devoir se convertir en trois arrêts, en fin de compte Verstappen aurait de toute façon terminé deuxième. Cela nous aurait mis derrière Pérez."

"Donc, en fin de compte, c’est un équilibre entre s’assurer que votre premier relais est assez long et que vous ne perdez pas en performance avec les pneus sur le deuxième et le troisième relais, parce qu’une équipe qui peut continuer plus longtemps que vous finira par vous battre si elle a du rythme."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less