Formule 1

Mercedes F1 ne s’alarme pas de son déficit de rythme face à Red Bull

L’équipe reste proche en performance pure

Recherche

Par Alexandre C.

31 octobre 2021 - 07:32
Mercedes F1 ne s’alarme pas de son (...)

Alors que le paddock s’attendait à ce qu’Austin soit plutôt un circuit Mercedes, finalement, c’est bien Max Verstappen qui l’a emporté, certes de peu, face à Lewis Hamilton.

Naturellement, cela pose question : cela ne veut-il pas dire que Red Bull a définitivement pris l’ascendant en performance pure ? La question est loin d’être simple à résoudre.

Chez Mercedes, Andrew Shovlin, ingénieur de course en chef, est loin de tirer la sonnette d’alarme : pour lui, sauf exception comme à Zandvoort, le rythme de Mercedes reste partout satisfaisant.

« Vous devez vraiment, plutôt que de regarder ce week-end, regarder les derniers week-ends et celui-ci est le plus difficile que nous ayons eu depuis longtemps. Depuis la pause, probablement seul Zandvoort a été aussi difficile que celui-ci. »

« Nous étions conscients des domaines où nous pourrions avoir des difficultés. L’expérience de Zandvoort nous a donné des raisons de nous inquiéter. « 

« Bien que Max nous ait battus, je ne pense pas que la victoire ait été facile pour eux et nous les avons en quelque sorte forcés à prendre des risques. Et si c’est une mauvaise course pour nous, alors j’espère que si nous pouvons avoir plus de bonnes courses, nous serons toujours dans une position décente. »

Du reste même si Mercedes est derrière parfois, elle n’est jamais très loin poursuit Shovlin.

« Mais il n’y a pas eu beaucoup de circuits où nous étions loin du rythme. Nous avons été en difficulté à Monaco ou Bakou, et un peu au deuxième Grand Prix en Autriche. Mais il y en a plus où nous pouvons les défier et nous pouvons nous battre pour les poles. »

« Nous savons où nous avons eu des difficultés dans le passé, nous savons ce que nous devons travailler et c’est ce que nous allons faire. »

« Mais indépendamment de cela, nous devons toujours arriver avec une voiture qui fonctionne au mieux de ses capacités et donner une voiture à Lewis et Valtteri qui leur permet de faire leur meilleur travail. Et c’est la seule chose sur laquelle nous travaillons. Nous ne nous préoccupons pas vraiment de savoir où en est Red Bull. »

A la question qui taraude tous les fans, à savoir, les circuits à venir seront-ils plutôt typés Mercedes ou plutôt Red Bull, Shovlin répond : ça dépend.

« Tout dépendra de la façon dont les voitures se comporteront au cours des courses restantes et de qui s’adaptera bien. Pour nous, ce qui est encourageant, c’est que nous avons pu les mettre sous pression alors que nous n’avions clairement pas la meilleure voiture. »

« Pour ce qui est du Mexique, c’est un circuit qui leur a convenu par le passé. Il convient à l’unité de puissance Honda. Il y a beaucoup à faire, c’est un circuit tellement différent et c’est un environnement tellement différent pour le groupe moteur. »

« Nous savons ce que nous devons faire sur notre voiture. Nous savons ce que nous devons faire pour que les pneus soient dans la bonne fenêtre pour fonctionner. Et nous savons le travail que nous devons faire le vendredi pour être en mesure de faire ces appels avec précision. Donc, vraiment, c’est sur ça que nous nous concentrons. »

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less