Formule 1

Mercedes F1 : Ne pas se reposer sur Abu Dhabi 2020 ce week-end

La défaite de l’an dernier pouvait s’expliquer

Recherche

Par Olivier Ferret

8 décembre 2021 - 12:31
Mercedes F1 : Ne pas se reposer sur (...)

L’an dernier, Mercedes F1 avait subi la loi de Red Bull, et en particulier de Max Verstappen, lors du Grand Prix d’Abu Dhabi. Pour Andrew Shovlin, il est impossible de tenir compte de ce résultat de 2020 pour prévoir ce que donnera la course cette année, notamment parce que le circuit a grandement évolué.

"C’est un tour plus rapide maintenant, donc ça va aller considérablement plus vite et conduire à une course globale plus courte. Vous allez également avoir un peu de patchwork de tarmac qui modifie un peu l’équilibre d’un virage à l’autre" explique Shovlin, chef de l’ingénierie piste de Mercedes F1.

Shovlin rappelle que l’année dernière, Lewis Hamilton était tout juste revenu d’une dizaine de jours de Covid-19, tandis que les moteurs Mercedes étaient fatigués, et les voitures mal réglées.

"En ce qui concerne qui aura l’avantage, eh bien l’année dernière, Lewis était de retour quelques jours après sa lutte contre le Covid, et il n’y avait aucun moyen qu’il donne le meilleur de lui-même, ce n’est pas une chose facile à surmonter."

"Notre analyse après cet événement a indiqué que nous avions simplement mis les mauvais réglages, nous avions des pneus de développement là-bas, nous y avons travaillé en nous concentrant sur ceux-ci, ironiquement, nous avions remporté le championnat et nous avons décidé d’essayer de comprendre les pneus plutôt que de nous concentrer sur le week-end."

"Nous avons fini par entrer dans la course sous-préparés et avec une voiture qui n’était pas bien équilibrée."

Ne pas non plus se voir vainqueur trop vite

Shovlin avertit néanmoins que Mercedes ne peut pas entamer ce dernier week-end en espérant avoir l’avantage sur Red Bull.

"Nous avons eu beaucoup de bonnes courses à Abu Dhabi, mais nous nous inquiétons des inconnues – il y a beaucoup de nouvelles zones de la piste, nous avons vu des changements de performance, des pistes sur lesquelles nous pensions être compétitifs où nous n’étions pas bons du tout, comme à Austin."

"En Arabie saoudite, nous avons vu Red Bull nous faire la leçon sur un seul tour, nous avons donc de quoi nous inquiéter, et vous avez les pneus les plus tendres, et ceux-ci peuvent être très difficiles à gérer."

"Nous traitons Yas Marina version 2 comme un nouveau circuit, nous savons ce que nous devons faire, nous y allons pour gagner évidemment mais il faudra encore une fois tout bien faire, du début à la fin."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less