Formule 1

Mercedes F1 ne bascule pas entre ’folie et dépression’ concernant sa W12

Comment mieux la régler ? Comment en sortir la performance ?

Recherche

Par Olivier Ferret

30 octobre 2021 - 15:06
Mercedes F1 ne bascule pas entre (...)

Toto Wolff a mis en garde Mercedes F1 contre "l’oscillation entre la folie et la dépression" alors qu’il tente de comprendre les caprices des performances de la monoplace de Brackley, la W12, alignée cette année par son équipe.

Mercedes a subi un week-end frustrant au Grand Prix des États-Unis alors qu’elle terminait les premiers essais libres en avance sur Max Verstappen et semblait prête à s’appuyer sur ses récentes bonnes performances à Sotchi et à Istanbul.

Mais l’équipe a ensuite connu des difficultés pour progresser dans les réglages dans les séances suivantes avant de finalement être devancée de deux dixièmes de seconde en qualifications par Red Bull, qui a remporté la course avec Verstappen devant Lewis Hamilton.

"Nous devons faire attention dans l’équipe à ne pas trop osciller entre la folie et la dépression quand il s’agit des performances de notre W12. Une diva ? Non je ne pense pas !"

"C’est différent : nous devons vraiment progresser encore dans notre compréhension de la voiture. Il n’y a jamais eu un moment où je me suis dit que nous n’allons pas y arriver. Mais nous devons réussir à trouver les bons réglages plus souvent et plus vite."

"Après la séance du vendredi, personne n’est devenu fou ou a été déprimé chez nous, ce n’est pas ce que je veux et ce n’est pas ce qui s’est passé. Mais notre F1 est difficile à mettre au point."

"Je pense qu’il s’agit vraiment de mieux exploiter le produit, oui désolé j’appelle la voiture le produit. Parce que c’est le fruit du travail de toute l’équipe.

"Alors comment régler le produit ? Comment sortir la performance ? C’est ce qui fera la différence entre gagner et perdre cette année."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less