Mercedes F1 n’a pas dépensé de jetons de développement pour 2021

La W12 est globalement la même monoplace qu’en 2020

Recherche

Par Emmanuel Touzot

11 décembre 2021 - 13:16
Mercedes F1 n'a pas dépensé de (...)

L’hiver dernier, alors que la F1 avait demandé aux équipes de conserver le même châssis pour économiser des fonds après une saison marquée par le Covid-19, les teams avaient eu droit à deux jetons de développement pour faire évoluer leur voiture.

De nombreuses équipes avaient révélé dans quoi avaient été faites les dépenses de ces jetons. Mercedes F1 avait expliqué ne pas communiquer dessus tout en ajoutant que ce serait assez évident de trouver où ces jetons avaient été dépensés.

Mike Elliott, le directeur technique de l’équipe, a révélé en réalité que l’équipe n’a pas eu recours à cette dépense de jetons. Les modifications aérodynamiques étaient hors des jetons et autorisées pour toutes les équipes, et c’est ce qu’a fait Mercedes F1.

L’équipe championne du monde a repris l’intégralité de sa monoplace 2020, qu’elle a fait évoluer pour la mettre en conformité avec la réduction du fond plat à l’arrière, ce qui lui a permis de se concentrer très rapidement, et de manière plus conséquente, sur le développement de la toute nouvelle monoplace 2022.

"Au final, on n’a jamais dépensé nos jetons" a déclaré Elliott dans l’émission Tech Talks de F1TV. "Nous avions un plan pour potentiellement les dépenser sur le nez de la voiture, mais au final nous avons décidé de ne pas le faire. La réalité était que nous sommes dans une période de Covid."

"Nous regardions le règlement de l’année prochaine, qui est énorme. Il y a des changements massifs sur le plan aérodynamique et il s’agissait donc de savoir comment équilibrer le développement que nous faisions pour cette année et le développement que nous faisions pour l’année prochaine."

"Au moment où nous avons pris ces décisions, nous avions également un avantage net. Si vous revenez en 2020, nous avions une très bonne voiture. Il s’agissait plutôt de trouver où étaient les faiblesses, et quelles étaient les choses que nous pouvions développer et faire évoluer."

"Ce ne sont pas de grandes choses, ce sont de petites choses que nous voyons dans le concept aérodynamique. Il y a des choses que nous avons vues en termes de flux, que nous avons voulu faire évoluer. Et donc, si vous regardez les deux voitures, les différences se trouvent dans les détails."

Outre les difficultés liées aux différences aérodynamiques et à la réduction du fond plat à l’arrière, Elliott révèle que Mercedes F1 a souffert de l’absence du DAS, son système de direction à double axe, dans sa gestion des pneus cette année. Le concept avait été interdit.

"Les choses comme le DAS se démarquent car elles sont différentes. Nous l’avons développé car nous savions que ça nous aiderait avec certains aspects des pneus, et si on l’avait eu cette année, on l’aurait clairement utilisé."

Mercedes F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos