Formule 1

Mercedes F1 : Hamilton dans le simulateur pour contrer Red Bull

Le Britannique fait tout ce qu’il peut, comme son équipe

Recherche

Par Emmanuel Touzot

1er juillet 2021 - 16:38
Mercedes F1 : Hamilton dans le (...)

Lewis Hamilton a déclaré la semaine dernière qu’il aurait aimé avoir une évolution, mais que "rien n’était dans les tuyaux" pour le moment. Une affirmation qui a semblé contradictoire avec celle de James Allison, qui a expliqué que Mercedes F1 allait amener des évolutions.

Hamilton confirme qu’il était déjà au courant de ces évolutions car Mercedes essaie de rattraper Red Bull. Si la communication de l’équipe championne du monde semble confuse, il est pour l’instant clair qu’aucun programme de développement ne sera ajouté à ceux déjà prévus auparavant.

"Je savais que nous avions cette évolution qui arrivait" a déclaré Hamilton en conférence de presse au Red Bull Ring. "Au final, tout le monde travaille à fond. Nous apprenons de plus en plus de la voiture. Nous découvrons des choses, où nous devons travailler pour tirer davantage, et j’ai toute confiance en l’équipe."

Mercedes F1 a utilisé des réglages différents en Styrie, qui sont arrivés après des séances dans le simulateur de la part de Hamilton, pourtant généralement peu enclin à travailler de la sorte : "Après avoir eu quelques courses difficiles, j’y suis allé pour essayer de voir si je pouvais aider l’équipe à être mieux préparée."

"Je pense qu’il y a eu quelques bonnes choses mais pas de changement radical, et je vais continuer à travailler dedans. Nous avons des pilotes qui font beaucoup de travail, nous travaillons sur la communication avec eux afin que nous puissions tester les bonnes choses. Donc je pense que dans l’ensemble, c’est positif."

Hamilton ne s’inquiète pas encore pour le titre mondial

Mercedes F1 n’a plus gagné depuis le 9 mai, lors du Grand Prix d’Espagne, du jamais vu depuis le début de l’ère hybride. Après quatre victoires consécutives de Red Bull, Hamilton les félicite : "Ils ont fait un excellent travail au cours de ces quatre dernières courses."

"Ça a été vraiment difficile pour nous depuis Monaco, qui a un peu été un désastre, et c’était pareil à Bakou, mieux en France et mieux le week-end dernier, mais ils ont pris une longueur d’avance sur nous. Nous travaillons donc aussi dur que possible pour voir s’il y a un moyen de combler cet écart."

Cependant, Hamilton ne s’inquiète pas encore pour le championnat, malgré l’absence d’évolutions sur le long terme et une équipe Mercedes qui a perdu sa confiance : "Nous ne sommes même pas à la moitié de la saison, donc je me bats toujours pour le titre."

"Je ne me sens pas vraiment inquiet. Nous poussons tous autant que nous le pouvons, nous aimerions avoir plus de rythme en ce moment pour être en mesure de les défier, non seulement en qualifications mais aussi en course."

"Ils continuent à faire des progrès, mais je ne peux pas rentrer dans cette spirale négative d’inquiétude. Tout ce que je fais en ce moment, c’est essayer de mettre toute l’énergie nécessaire pour être le mieux préparé et aider les ingénieurs à être le mieux préparé."

"Nous avons beaucoup de grandes conversations et c’est le moment où nous nous rassemblons, nous nous unissons et nous travaillons aussi dur que possible pour rectifier les problèmes que nous avons. C’est ce que nous faisons, c’est pourquoi nous sommes champions du monde et j’ai confiance en l’équipe pour y parvenir."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less