Mercedes F1 : Hamilton a subi un impact vertical de 45G à Spa

L’équipe doit maintenant réparer la voiture pour Zandvoort

Recherche

Par Paul Gombeaud

31 août 2022 - 16:34
Mercedes F1 : Hamilton a subi un (...)

L’accrochage de Lewis Hamilton avec Fernando Alonso à Spa, qui envoyait l’arrière de sa Mercedes F1 dans les airs avant retomber lourdement, lui a fait subir un sacré impact au moment de son atterrissage.

Le septuple champion du monde devait finalement abandonner avant la fin du premier tour alors que sa voiture était trop endommagée, et il reconnaissait sa responsabilité dans l’incident dès son retour dans le paddock.

Et si le Britannique n’a souffert d’aucune séquelle physique, lui qui a par ailleurs été averti par la FIA pour avoir initialement refusé de se rendre au centre médical, James Vowles, le directeur de la stratégie chez Mercedes F1, révèle qu’il a tout de même subi un sacré impact.

"C’était un gros, gros impact. Il a été mesuré à 45G par l’enregistreur de données de sa voiture, ce qui représente une très forte charge verticale."

"Il va bien, il sera de retour à Zandvoort prêt à se battre et d’abord pour lui-même, car il est frustré : frustré parce qu’il avait une voiture très rapide et que le podium était possible, mais comme nous tous, il ira de l’avant."

Mercedes F1 a peu de temps pour réparer les dégâts d’ici Zandvoort

Alors que nous sommes en plein milieu d’un triplé de courses, Mercedes F1 dispose de peu de temps pour identifier puis réparer les dégâts subis par la W13 de Lewis Hamilton à Spa.

"Il y a suffisamment de photos circulant sur internet pour mesurer à quel point il était haut et à quel point l’impact était important," poursuit Volwes. "Ce que nous avons remarqué presque immédiatement après l’impact était la perte de liquide de refroidissement."

"Vous pouvez voir sur la caméra embarquée d’Alonso que le liquide de refroidissement va sur lui, puis nous avons vu les températures de la voiture monter assez rapidement et c’est la raison pour laquelle nous avons décidé de l’arrêter."

"Il va maintenant nous falloir quelques jours pour examiner tous les composants. Il est certain que des éléments tels que les suspensions et la boîte de vitesse auront subi des surcharges, et nous devons nous assurer de tout le travail qui doit être accompli avant Zandvoort."

Mercedes F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos