Formule 1

Mercedes F1 gagne du temps en soufflerie, Red Bull en perd

Les limitations de développement aéro évoluent aujourd’hui

Recherche

Par Emmanuel Touzot

30 juin 2021 - 12:49
Mercedes F1 gagne du temps en (...)

Comme prévu par la règle de handicap du développement aéro, les compteurs sont remis à zéro à partir de ce mercredi 30 juin. Pour permettre aux équipes de bénéficier d’une compensation aéro plus juste, les ajustements s’effectuent tous les six mois.

Ainsi, c’est selon le classement du championnat actuel que s’effectue la compensation, les quatre équipes de pointe étant pénalisées, et les cinq moins bonnes équipes ayant du temps en plus.

C’est désormais Red Bull qui aura 90% de temps en soufflerie, contre 92,5% auparavant, puisque le malus se basait sur sa deuxième place au championnat constructeurs lors de la saison 2020.

Par ailleurs, Red Bull pourra effectuer 288 tests en soufflerie sur une période de huit semaines, et faire 1800 tests en conception assistée par ordinateur (CFD). Pour Mercedes F1, c’est l’inverse qui se produit, puisque l’équipe aura 92,5% de limitation de tests aéro.

L’équipe septuple championne du monde pourra avoir 296 runs en soufflerie et 1850 tests CFD sur une période de huit semaines. Ces huit semaines correspondent à une période d’ATR, Aerodynamic Testing Regulations, qui scinde l’année en six parties.

Derrière les deux équipes, McLaren n’a aucun changement et aura 95% de limitations de tests aéro. Cela signifie que durant la période ATR, l’équipe de Woking pourra faire 304 runs en soufflerie et 1900 tests CFD.

Ferrari et AlphaTauri gagnent deux places chacune au classement, et reçoivent de handicaps correspondants. Ainsi, Ferrari aura 97,5% de ses tests, soit 312 runs en soufflerie et 1950 tests via la CFD.

AlphaTauri est désormais l’équipe qui possède 100% des allocations initialement prévues, avec 320 tests en soufflerie par période ATR, soit 40 par semaine, et 2000 tests en CFD.

Aston Martin et Alpine F1 perdent deux positions chacune par rapport à leur classement 2020 en tant que Racing Point et Renault F1. Elles sont les deux équipes les mieux classées à bénéficier d’un avantage aéro.

Elles auront respectivement 102,5% et 105% d’allocation en tests aéros. Cela représente 328 et 336 tests en soufflerie, et 2050 et 2100 solutions testées via la conception par ordinateur.

Alfa Romeo n’évolue pas puisqu’elle est toujours huitième, avec 107,5% de son développement aéro. Cela correspond à 344 essais en soufflerie et le test de 2150 solutions par ordinateur.

Enfin, Williams et Haas F1 échangent leurs positions, avec respectivement 110% et 112,5% de développement aéro. Williams aura 352 tests en soufflerie contre 360 pour Haas, et 2200 tests par ordinateur contre 2250 pour l’équipe américaine.

Tableau du développement aérodynamique à partir du 30 juin 2021 :

Equipe% de développement maxEssais soufflerie par ATREssais CFD par ATR
Red Bull 90% 288 1800
Mercedes 92.5% 296 1850
McLaren 95% 304 1900
Ferrari 97.5% 312 1950
AlphaTauri 100% 320 200
Aston Martin 102.5% 328 2050
Alpine 105% 336 2100
Alfa Romeo 107.5% 344 2150
Williams 110% 352 2200
Haas 112.5% 360 2250

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less