Mercedes F1 explique pourquoi la W13 est un projet ’compliqué’

Shovlin revient sur le défi de l’effet de sol en 2022

Recherche

Par Emmanuel Touzot

23 juillet 2022 - 12:05
Mercedes F1 explique pourquoi la (...)

Mercedes F1 a connu un début de saison très compliqué, avec un concept de monoplace 2022 difficile à exploiter. L’équipe de Brackley a en effet conçu une W13 qui fonctionne très près du sol et qui a manqué de performance et de stabilité sur les pistes bosselées.

Andrew Shovlin, le directeur de l’ingénierie en piste de l’équipe, admet que le nouveau règlement a fait naître des problèmes qui ne s’étaient jamais présentés auparavant, l’effet de sol étant moins crucial sur les voitures précédentes.

"Avec ces réglementations, nous allons, en temps voulu, revenir en arrière et se demander où nous devons mettre en place des processus et des protocoles pour éviter ce genre de problème à l’avenir" a détaillé Shovlin.

"Mais il s’agissait d’un problème que nous n’avions jamais rencontré dans l’aérodynamique d’aucune des voitures que nous avions fabriquées auparavant, parce qu’aucune d’entre elles n’avait ces types de planchers qui fonctionnent incroyablement bien lorsque vous les rapprochez du sol."

"Et le problème n’était pas seulement cela, il y avait aussi beaucoup d’éléments, avec la conformité des pièces sur la voiture, ainsi que l’interaction avec l’aérodynamique. C’est donc devenu une question incroyablement compliquée, et nous n’avions pas les outils pour voir cela dans la modélisation, et pour le prévoir."

Un développement pensé sur le long terme

Shovlin explique que Mercedes aurait pu choisir de développer sa voiture en fonction des données immédiatement récupérées en début de saison, mais l’équipe a préféré comprendre le concept de manière un peu plus large pour pouvoir mieux réagir dans le futur.

"Il se peut que certaines équipes l’aient vu venir. Il se peut que certaines aient réagi plus rapidement que nous, mais ce sur quoi nous nous sommes concentrés, c’est de pouvoir développer les outils dont nous avons besoin pour progresser dans le cadre de ce règlement."

"Si nous étions retournés en arrière et avions regardé les premières courses, je pense que nous aurions pu trouver des solutions rapides qui nous auraient rendus plus compétitifs dans les premières courses."

"Mais étant donné que ces règles sont en place pour les quatre prochaines années, notre objectif est de penser à un peu plus long terme que la prochaine course ou celle d’après. Nous travaillons pour avoir le meilleur développement de la catégorie au cours des deux ou trois prochaines années. C’est ce que nous visions."

Mercedes F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos