Mercedes F1 explique pourquoi elle maitrise mieux ses gommes en fin de relais

Un phénomène important avec les 18 pouces

Recherche

Par Olivier Ferret

13 mai 2022 - 16:58
Mercedes F1 explique pourquoi elle (...)

Le directeur technique de Mercedes F1, Mike Elliott, a expliqué pourquoi la surchauffe des pneus sur la W13 était pire au début du relais en pneus durs de Lewis Hamilton qu’à la fin du Grand Prix de Miami.

"La majorité de la chaleur qui pénètre dans les pneus provient de ce qu’on appelle la chauffe hystérétique. Elle est plus importante sur les 18 pouces que les 13 pouces," explique Elliott.

"Cela vient du fait que le caoutchouc fléchit et se plie constamment et que ce type de mouvement constant sur le caoutchouc non linéaire signifie qu’il ajoute de la chaleur et que de la chaleur hystérétique est ajoutée tout le temps."

"Mais ce qui se passe, c’est que, au fur et à mesure que les pneus progressent dans le relais, ils s’usent et à mesure qu’ils s’usent, la gomme utile du pneu devient de plus en plus petite et à mesure que le pneu devient de plus en plus petit, vous obtenez moins de cette chauffe hystérétique parce qu’il y a juste moins de mouvement de caoutchouc."

"Donc, ce qui se passe, c’est qu’au début du relais, les pneus sont les plus chauds et au fur et à mesure du relais et que les pneus s’usent, vous obtenez de moins en moins d’apport de chaleur dans le pneu et la température du pneu diminue et devient plus gérable."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos