Formule 1

Mercedes F1 explique l’agitation vers Hamilton à Imola avant la course

Un siège mal réglé a causé du stress

Recherche

Par Emmanuel Touzot

8 novembre 2020 - 10:22
Mercedes F1 explique l’agitation (...)

L’équipe Mercedes F1 a travaillé à la dernière minute sur la voiture de Lewis Hamilton à Imola, sur la grille, laissant penser qu’un problème était détecté sur la monoplace. Andrew Shovlin, ingénieur de piste en chef, révèle que c’est le siège de Lewis Hamilton qui n’était pas bien réglé.

"Lewis avait un peu levé son siège pour les essais libres" explique Shovlin. "Il l’a gardé comme cela pour les qualifications et, lors des tours de piste, il a décidé qu’il aimerait essayer de le rabaisser à nouveau."

"Nous avons fait cet ajustement. Quand il est monté et a appuyé sur la pédale de frein, il y avait un peu de mouvement dans le siège, alors les gars ont juste fait sortir Lewis, ont enlevé le siège et ont vérifié que tout était bien serré."

Cet essai de réglage et la décision de revenir en arrière au dernier moment étaient dus au format du week-end. La pression était double avec une seule séance d’essais libres : "Il est possible d’obtenir la plupart des informations dont vous avez besoin, mais vous ne pouvez pas faire un aussi bon travail que d’habitude."

"Il est difficile d’intégrer tout le travail habituel, les longs et courts relais, en une seule séance, donc il y a forcément des compromis à faire, mais il semble que la plupart des gens aient fait à peu près la même chose."

"Vous n’avez pas le temps de faire de grands changements car plus vous êtes dans le garage, moins vous apprenez. C’est un bon défi. Cela signifie que vous vous lancez dans la course moins bien préparé, avec plus d’inconnues, mais c’est un format plutôt sympa."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less