Mercedes F1 évoque les coulisses du développement de la W13

Un travail qui a débuté il y a maintenant plus d’un an

Recherche

Par Paul Gombeaud

18 février 2022 - 17:06
Mercedes F1 évoque les coulisses du (...)

Alors que Mercedes F1 vient de lever le voile sur sa W13, c’est un travail de longue haleine débuté il y a maintenant plus d’un an qui a été nécessaire pour répondre aux exigences du règlement 2022 mis en place par la Formule 1.

Le directeur technique de l’écurie allemande Mike Elliott revient sur le développement effectué en coulisses de la nouvelle monoplace.

"Nous avons débuté le développement de la W13 en 2020, le travail ayant d’abord été tourné sur l’aérodynamique et les composants essentiels que sont la boîte de vitesses, le châssis et le moteur. Lorsque le COVID nous a frappés, il était clair que nous n’allions pas avoir les nouveaux règlements dès 2021, nous avons donc dû nous adapter pour faire évoluer notre voiture pour 2021 et une fois ces règlements confirmés, nous nous sommes penchés sur 2022. C’était un équilibre difficile à mettre en place car nous nous battions à l’avant l’année dernière, mais le rythme de développement sur la voiture de 2022 était bien plus élevé."

"Nous avons commencé à fabriquer les principaux composants plus tôt que nous le faisons d’habitude avec le programme aérodynamique en soufflerie. Vous apprenez au fur et à mesure quoi faire sur la voiture, la direction à suivre, comment améliorer la performance et vous devez procéder par étape."

"Alors que le processus avance, il devient question d’approbations, d’homologation et de tests. Par exemple, le châssis de cette année a été soumis à un test de résistance équivalent à 30 tonnes (300kN), ce qui est une charge énorme. C’est un défi de réussir ces homologations châssis et nous l’avons fait."

"Arrive ensuite le mariage entre le châssis et l’unité de puissance, que nous étudions d’abord lors d’un test virtuel, avant de passer à la préparation puis à la construction des pièces qui seront testées. Au fur et à mesure de l’avancée des essais hivernaux, nous devons nous concentrer sur la compréhension de la performance de la voiture, sur les problèmes de fiabilité rencontrés et faire en sorte que tout soit prêt avant la première course."

Nous l’avons vu sur les autres monoplaces présentées jusqu’ici, les équipes ont également dû repenser leurs suspensions avec les nouvelles règles.

"La suspension a été repensée en tenant compte de nouvelles interdictions dans les règlements concernant l’hydraulique et la position des ressorts."

"J’espère que vous verrez également que nous avons fait un pas de plus en ce qui concerne le packaging serré des pontons et du capot moteur. Pour y parvenir, il ne s’agit pas simplement d’un exercice de mise sous film, cela nécessite une énorme quantité de reconception et de simulation. En résumé, ça a été un énorme travail."

Alors qu’un nouveau règlement moteur verra le jour en 2026, la génération de moteurs actuels ainsi que les boîtes de vitesses seront gelées à compter du 1er Mars.

"Les changements aérodynamiques sont importants et certains composants tels que la boîte de vitesses sont gelés jusqu’en 2026."

"Il en va de même pour l’unité de puissance. La spécification liée à la performance a elle aussi été gelée jusqu’à l’introduction des nouveaux moteurs en 2026. Cela a un gros impact car il faut garantir leur bon fonctionnement pour les années à venir."

Autre changement majeur en 2022 : les jantes. Celles-ci auront maintenant un diamètre de 18 pouces contre 13 auparavant. Ce qui a également influé sur les pneumatiques que développent Pirelli.

"Nous avons maintenant des roues de 18 pouces et les pneus qui vont avec. Elles ont un profil plus bas en conséquence mais rien qui change fondamentalement le fonctionnement du pneu. Ce que nous avons pu voir lors des essais, notamment ceux d’Abu Dhabi à la fin de la saison 2021, c’est qu’il y a des différences subtiles. Cela changera notre manière de procéder aux réglages, mais je pense que c’est un pas dans la bonne direction car ce nouveau pneu devrait améliorer les courses en ne surchauffant pas autant et en se dégradant moins."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos