Mercedes F1 et Ferrari ne veulent pas d’enquête sur Pérez à Monaco

C’était involontaire selon Wolff, trop tard pour Binotto

Recherche

Par Emmanuel Touzot

19 novembre 2022 - 11:20
Mercedes F1 et Ferrari ne veulent (...)

Toto Wolff, le directeur de Mercedes F1, a assuré qu’il ne soupçonnait pas Sergio Pérez d’avoir fait une sortie volontaire en qualifications du Grand Prix de Monaco. L’Autrichien ne veut pas se fier aux données du GPS et ne croit pas que le Mexicain aurait pris le risque de détruire sa monoplace.

"Nous n’avons pas les données" note Wolff. "Monaco est assez mauvais pour les GPS. Et la deuxième chose est que je connais Sergio depuis longtemps. Est-ce qu’un pilote mettrait vraiment sa voiture dans un mur et risquerait sa boîte de vitesses de la manière dont ça s’est passé ?"

"Avec un tel incident, vous pourriez vous retrouver en fond de grille. Donc pour moi, si vous voulez garer votre voiture, vous le faites d’une manière différente. Nous avons eu assez de crise de relations publiques ces dernières semaines autour de cette équipe et je pense que nous n’avons pas besoin d’un autre."

Mattia Binotto, le directeur de Ferrari, est d’accord avec son homologue et ne juge pas utile d’ouvrir une enquête : "Je ne pense pas qu’il y ait besoin de revoir ce qui s’est passé à Monaco. Ce qui s’est passé à Monaco pour nous est très difficile à juger de l’extérieur."

"Je ne pense pas que nous puissions juger et ce n’est pas à nous de le faire, c’est à la FIA, ils ont les données. Je suis presque sûr qu’ils les ont regardées à l’époque. L’incident avec Perez remonte à un certain temps."

"Je pense que nous devons, en tant que sport, si nous voyons quelque chose qui doit faire l’objet d’une enquête, agir plus rapidement. Monaco, c’était il y a longtemps et donc parler de Monaco à Abu Dhabi, je pense que ce train a quitté la gare."

Horner : L’accident était coûteux et frustrant

Christian Horner a été interrogé sur l’accident de Pérez. Le directeur de Red Bull ne commente pas ces bruits de paddock et rappelle que ça a été un des pires accidents de l’équipe sur le plan budgétaire.

"Tout accident, en particulier dans un environnement de plafonnement des coûts, est désastreux" a déclaré Horner. "C’est cher, c’est coûteux, et particulièrement sur un circuit urbain. Donc, du point de vue d’une équipe, c’est loin, très loin d’être idéal."

"Il y a donc eu beaucoup de frustration à la suite de cet incident, la boîte de vitesses aurait pu être endommagée dans un tel incident, et bien sûr, Carlos Sainz a également subi beaucoup de dommages."

"Heureusement, cette année, c’est probablement le plus gros accident que nous ayons eu en termes de coûts. Cela a un effet sur votre performance de développement parce que vous devez choisir si vous allez fabriquer des pièces de rechange ou des pièces de développement."

Horner assure qu’il n’y a pas de polémique sur l’affaire du Brésil : "Heureusement, les pilotes ont fait un excellent travail en évitant les accidents. Et donc nous avons probablement le moins de dommages causés par les accidents cette année, comparé à n’importe quelle autre équipe."

"Beaucoup de choses ont été dites sur le Brésil, je pense qu’il y a des choses que nous aurions pu faire mieux. Nous n’avions pas envisagé de nous retrouver dans cette position. Nous n’aurions pas dû considérer cela comme acquis. Il y a toujours des leçons à tirer dans ce sport. Et il s’agit de savoir comment vous les appliquez."

Mercedes F1

Ferrari

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos