Mercedes F1 dit que Red Bull ’exagère’ l’impact de sa pénalité

Pour violation du plafond des coûts en F1 l’an dernier

Recherche

Par Franck Drui

29 octobre 2022 - 17:52
Mercedes F1 dit que Red Bull 'exagèr

Mercedes F1 pense que Red Bull décrivant sa pénalité pour avoir enfreint le plafond des coûts de la F1 comme « draconienne » est une « exagération ».

Le directeur de l’équipe Red Bull, Christian Horner, a ainsi qualifié leur réduction de 10% du temps d’essai aérodynamique pour les 12 prochains mois. Horner a également affirmé que Red Bull perdrait jusqu’à une demi-seconde en temps au tour la saison prochaine en raison de sa pénalité sportive pour avoir dépassé la limite de dépenses de 145 millions de dollars en 2021.

Mais le directeur de l’ingénierie piste de Mercedes F1, Andrew Shovlin, a contré l’estimation de Horner, affirmant que "peut-être deux dixièmes" est un chiffre plus réaliste.

"L’ampleur de cette pénalité n’est pas beaucoup plus que ce que vous perdriez si vous n’étiez qu’une place plus haut dans le championnat," rappelle Shovlin lors de la conférence de presse FIA de ce samedi à Mexico

"Et ce n’est pas aussi important que la pénalité à subir si vous êtes positionné deux places plus haut. Je pense donc que le décrire comme draconien est une exagération."

"Réduire le nombre de tests limite votre liberté dans le développement d’un concept, mais nous sommes maintenant dans des réglementations raisonnablement bien explorées."

"Vous devez certainement être plus efficace, mais si c’était une demi-seconde, ce que j’ai entendu, alors une équipe à l’arrière de la grille aurait plus de trois secondes d’avance sur une à l’avant et ce n’est tout simplement pas le cas."

"Mais cela dépend de la façon dont vous prenez des décisions au cours de l’année. J’aurais pensé qu’un dixième ou un peu plus d’un dixième, peut-être deux dixièmes à l’extrémité supérieure est, de manière réaliste, ce que cela vous coûterait."

"Là où cela serait coûteux, c’est si vous avez choisi un concept incorrect et que vous devez revenir en arrière, cela supprime cette liberté d’explorer différentes avenues."

Le non-respect des dépenses excessives de Red Bull par rapport aux coûts pertinents ajustés par la FIA était de 1,86 million de livres sterling, mais l’instance dirigeante a reconnu que si un crédit d’impôt avait été correctement appliqué, les dépenses excessives de l’équipe n’auraient été que de 432 652 livres sterling.

Interrogé sur ce qu’un tel chiffre équivaudrait en termes de développement et de gains de temps au tour, Shovlin a déclaré : "Du point de vue des ingénieurs, jour après jour, nous prenons des décisions sur ce que nous ne faisons pas, qui sont de l’ordre de un, deux ou trois mille livres. C’est une partie normale de nos emplois."

"Nous savons ce que nous dépensons par rapport à ce que cela va nous rapporter. Nous n’avons tout simplement pas assez d’argent avec le plafond, vous devez choisir très soigneusement où l’investir."

"Il est très difficile de mettre un temps au tour dessus, mais la réalité est que l’argent achète la performance. En termes d’évolutions, cela pourrait facilement représenter un ensemble d’évolutions majeures."

"Les équipes deviennent de plus en plus efficaces pour faire des ensembles à moindre coût, recycler des pièces - je suis sûr que nous ne sommes pas seuls dans ce cas - et c’est assez contraignant."

"Donc, si le dépassement est complètement atténué par la pénalité, pour être honnête, cela dépend de l’efficacité avec laquelle ils se développent à l’avenir."

Mercedes F1

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos