Formule 1

Mercedes F1 dans la tourmente en raison d’un sponsoring sulfureux

L’affaire Kingspan prend une tournure importante

Recherche

Par Alexandre C.

4 décembre 2021 - 15:16
Mercedes F1 dans la tourmente en (...)

Au début de ce mois, Mercedes annonçait l’arrivée d’un nouveau sponsor avec Kingspan, le leader mondial des solutions avancées d’isolation, un sponsor qui arrivait même pour présider le nouveau groupe de travail sur la durabilité de l’équipe.

Or voici : cette signature, apparemment anodine, a déclenché une levée de boucliers au Royaume-Uni.

Car en réalité, Kingspan avait été pris dans une polémique en 2017, dans le désastre de la tour Grenfell, qui avait coûté la vie à 72 personnes. L’isolation de la tour avait été réalisée en partie par Kingspan, et un des produits utilisés a peut-être causé (l’enquête, encore en cours, le dira) la catastrophe humaine.

Dans une lettre ouverte adressée à Toto Wolff, un groupe de familles de victimes, et de survivants, a ainsi tenu à dénoncer vivement le partenariat jugé peu responsable de Mercedes : « C’est vraiment choquant. Kingspan a joué un rôle central dans la douleur et la souffrance que nous ressentons aujourd’hui, et il doit y avoir un certain degré de censure publique pour l’imprudence de Kingspan et son manque de considération pour la vie humaine. »

« En vous associant à Kingspan, nous pensons que vous êtes directement impliqué dans ce système qui fait passer le profit avant la vie humaine. Nous cherchons donc à obtenir de vous l’assurance que vous prendrez des mesures positives pour vous dissocier de Kingspan. »

« Il ne peut s’agir d’un simple "business as usual". Nous espérons que vous pourrez démontrer que l’éthique et les valeurs existent en F1 et que les actions ont des conséquences. »

Même Michael Gove MP, Secrétaire d’État chargé du logement et des communautés, est alors monté au créneau pour se désoler du nouveau sponsor de Mercedes : « Je suis profondément déçu que Mercedes AMG F1 accepte le sponsoring de l’entreprise de bardage Kingspan alors que l’enquête sur Grenfell est en cours. Je vais écrire à Mercedes pour lui demander de reconsidérer sa décision. La communauté de Grenfell mérite mieux. »

La réponse de Toto Wolff

Alors que la polémique ne faisait que monter, Toto Wolff a, dans une autre lettre ouverte, répondu à ces critiques. Voilà qui sonne comme un sérieux revers pour la stratégie de communication de l’équipe...

« Au nom de notre équipe, je tiens sincèrement à m’excuser auprès de vous pour le préjudice supplémentaire que cette annonce a causé. Il n’a jamais été dans notre intention de le faire. »

« Le travail de l’enquête publique visant à établir les causes complètes de la tragédie est d’une importance cruciale. Avant de conclure notre partenariat, nous nous sommes engagés en profondeur avec Kingspan pour comprendre quel rôle leurs produits ont joué dans ce qui s’est passé à Grenfell. »

« Kingspan a déclaré qu’il n’a joué aucun rôle dans la conception ou la construction du système de revêtement de la tour Grenfell, et qu’un petit pourcentage de ses produits a été utilisé comme substitut, à son insu, dans une partie du système qui n’était pas conforme aux règlements de construction et n’était pas sûr. »

« Je sais que cela ne change en rien l’horrible tragédie que vous avez vécue, ni la douleur profonde et permanente ressentie par votre communauté, et je tiens à remercier Grenfell United de m’avoir proposé une rencontre en personne afin que je puisse apprendre et mieux comprendre. »

« J’ai hâte de nous rencontrer dès que nous le pourrons. »

Mais la réponse de Toto Wolff n’a pas suffi, loin de là ! Le ministre Gove est ensuite revenu à la charge, demandant solennellement à Mercedes de renoncer à son sponsor.

« Les endeuillés de Grenfell, les survivants et l’ensemble de la communauté ont été déçus par le passé, tant par l’État que par le secteur privé. Ils ont raison de se sentir profondément blessés et lésés par votre décision de signer ce contrat de sponsoring alors que l’enquête publique se poursuit. »

« Je suis conscient qu’il existe des questions très réelles quant à savoir si le Parlement soutiendrait un régime statutaire qui permettrait à une entreprise, impliquée dans une enquête publique, pour examiner comment 72 personnes ont perdu la vie, de faire de la publicité publique pour ses produits auprès de millions de familles dans tout le pays. »

« Les succès de Mercedes et de Sir Lewis Hamilton ces dernières années représentent une réussite britannique dont nous sommes tous fiers. J’espère que vous reconsidérerez ce partenariat commercial, qui menace de saper tout le bon travail accompli par l’entreprise et le sport. »

Gove a enfin précisé que la loi au Royaume-Uni pourrait éventuellement évoluer, pour éviter des entreprises prises dans de tels scandales de pouvoir sponsoriser une équipe de F1 ou tout autre business d’importance, à l’image des cigarettiers par exemple.

« Mes collègues du cabinet et moi-même surveillerons de près et en permanence ce système afin de garantir que le régime de publicité reste adapté à son objectif et reflète l’intérêt public. »

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less