Formule 1

Mercedes F1 craint Red Bull mais aussi McLaren et Ferrari au Portugal

Wolff compte chaque point dans cette saison très serrée

Recherche

Par Olivier Ferret

27 avril 2021 - 17:36
Mercedes F1 craint Red Bull mais (...)

Une victoire partout, balle au centre, entre Mercedes F1 et Red Bull après les deux premières courses de la saison.

Le score aurait toutefois pu être plus sévère pour Mercedes qui a pu compter sur la maestria de Lewis Hamilton et les problèmes de Sergio Perez afin de pointer en tête aux championnats pilotes et constructeurs.

Pour Toto Wolff, directeur de l’équipe allemande, une longue bataille est engagée.

"Imola était une course folle et le genre de Grand Prix qui reste longtemps dans la mémoire : il y a eu tellement de hauts et de bas et il y a eu quelques moments où on avait l’impression de ne pas marquer de points du tout. C’était une montagne russe d’émotions, de la déception de l’accident effrayant de Valtteri au frisson de la remontée de Lewis," explique aujourd’hui Wolff.

"En ressortir en tête des deux championnats ressemblait presque à jouer une carte ’sortie de prison’ au Monopoly, car nos rivaux n’ont pas maximisé l’opportunité que nous leur avons donnée. Et cela prouve à quel point nous avons une saison difficile et à quelle vitesse les choses peuvent changer en Formule 1."

Pour Mercedes F1 il est temps d’oublier les montagnes russes d’émotions pour se concentrer sur de vraies montagnes russes en piste, celles offertes par le tracé du Grand Prix du Portugal.

"L’année dernière, c’était notre première course à Portimão. C’est une piste passionnante et vallonnée qui a produit de superbes batailles en 2020. Nous avons également vu lors des qualifications et des premiers tours que faire fonctionner correctement les pneus n’est pas facile. Cela reste encore un tout nouveau circuit pour tout le monde, ce qui devrait rendre les choses intéressantes et nous permettre d’apprendre tout au long du week-end."

"Nous nous attendons à un autre combat serré avec Red Bull, et McLaren et Ferrari pourraient également être dans le paquet. Alors, voyons comment les choses se passent au Portugal."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less