Mercedes F1 aura davantage de tests aéro dès le mois de juillet

Grâce au système ATR mis en place l’an dernier

Recherche

Par Emmanuel Touzot

24 juin 2022 - 08:52
Mercedes F1 aura davantage de tests (...)

Pour la deuxième partie de la saison 2022 de Formule 1, les équipes vont avoir une modification de leurs nombres de tests en soufflerie et du temps passé à travailler en CFD. Comme prévu, Mercedes F1 va faire partie des gagnantes de ce système.

En effet, l’équipe championne du monde en titre n’est plus que troisième du championnat actuellement, et les deux positions perdues par rapport à la fin 2021 lui permettent de passer à une ATR de 80% au lieu de 70% en début d’année.

L’ATR (pour Aerodynamic Testing Restrictions, soit restrictions de tests aérodynamiques), est arrivé en F1 l’année dernière. Cela permet aux équipes de bénéficier de plus de temps de développement lorsqu’elles sont en difficulté, là où les meilleures voient leur temps de soufflerie et de travail informatique réduit.

C’est le 30 juin que les règles changent et s’adaptent au classement en cours du championnat du monde des constructeurs. Ferrari et Red Bull vont donc voir leur nombre de tests en soufflerie être réduits également de 5%.

Hormis Mercedes, c’est Williams qui gagne le plus avec 115% au lieu de 105%, puisque l’équipe a perdu deux places au championnat. AlphaTauri et Aston Martin F1 gagnent 5%, tandis qu’Alfa Romeo est l’équipe ayant perdu le plus au change.

L’équipe de Frédéric Vasseur a gagné trois positions au championnat et aura donc 95% du temps de développement, contre 110% en 2021. Pour Mercedes, ce n’est pas une décision miraculeuse afin de régler ses problèmes actuels, mais l’équipe pourra au moins bénéficier de plus de temps pour développer sa voiture de 2023, jusqu’aux nouveaux changements en fin d’année.

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos