Formule 1

Mercedes F1 : Après un vendredi difficile, Wolff évite les médias

La priorité va aux réunions cruciales avec pilotes et ingénieurs

Recherche

Par Emmanuel Touzot

4 juin 2021 - 16:00
Mercedes F1 : Après un vendredi (...)

Dire que la première journée de Mercedes F1 à Bakou s’est mal passée est un euphémisme. Lewis Hamilton était septième ce matin, mais ce fut le meilleur résultat de l’équipe durant ces deux séances d’essais libres.

Cet après-midi, le septuple champion du monde a terminé 11e à plus d’une seconde du meilleur temps, tandis que Valtteri Bottas était 16e, après avoir rencontré des difficultés à établir des tours clairs, à une seconde de son équipier.

Avec de tels résultats en qualifications, Hamilton et Bottas seraient respectivement éliminés en Q2 et Q1. Bien évidemment, nous n’en sommes pas là, mais la situation semble réellement compliquée chez Mercedes F1.

Toto Wolff a ainsi refusé de répondre aux médias ce vendredi après-midi après les essais libres de l’après-midi. Le directeur de Mercedes a été vu revenant vers l’hospitalité Mercedes d’un pas déterminé.

Une hospitalité dans lequel les pilotes se sont dirigés encore casqués après la deuxième séance, afin de ne pas avoir à répondre aux questions dans le paddock. Clairement, l’heure semble au travail en vue des qualifications et de la course.

Lors de la deuxième séance, Hamilton s’est plaint d’une monoplace trop lente, et a demandé à son ingénieur de piste, Peter Bonnington, de "faire tout ce qu’il y a besoin de faire" pour gagner en performance.

Un silence également lié à l’affaire des ailerons flexibles ?

Après un Grand Prix de Monaco désastreux, qui faisait lui-même suite à deux très bons Grands Prix pour Mercedes F1 à Portimão et Barcelone, Bakou semble mettre l’équipe en difficulté.

A noter aussi que ce silence médiatique pourrait être lié à une potentielle plainte au sujet des ailerons flexibles, que le paddock de Bakou attend fébrilement de la part de Mercedes F1.

Christian Horner a d’ailleurs confirmé sur Sky Sports après les EL2 que Red Bull avait préparé sa plainte au sujet des ailerons avant de Mercedes pour répliquer si besoin : "Faites attention à ce que vous voulez", a-t-il prévenu. Ambiance...

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less