Mercedes F1 apportera sa dernière évolution aéro à Austin

L’équipe espère rapidement la comprendre

Recherche

Par Emmanuel Touzot

13 octobre 2022 - 09:25
Mercedes F1 apportera sa dernière (...)

Mercedes F1 apportera à Austin sa dernière évolution aérodynamique de la saison. L’équipe espère gagner en appui, mais aussi en poids, afin d’avoir un meilleur équilibre sur la W13 lors du Grand Prix des Etats-Unis, et pour les dernières courses de la saison. Andrew Shovlin, le directeur de l’ingénierie de l’équipe, détaille ces nouveautés.

"C’est notre dernière étape de développement aérodynamique et cela nous donnera, nous l’espérons, un peu plus de performance, mais de manière importante, avec chaque étape, nous apprenons de plus en plus et cet apprentissage nous pouvons le reporter sur l’année prochaine" a déclaré Shovlin.

"C’est une partie du problème. De plus, nous avons enlevé un peu de poids à certains composants, ce qui devrait permettre à la voiture de se rapprocher de la limite de poids. Il est très difficile pour nous de prédire où nous allons être. A Singapour, Lewis était terriblement proche de la pole position."

"Mais à Suzuka, les deux voitures avaient un grand retard sur l’avant. Maintenant, notre rythme de course a été assez bon, donc si nous pouvons faire des progrès, nous pouvons espérer nous battre avec les Ferrari et les Red Bull."

"La qualification pour nous est vraiment difficile à prévoir pour le moment. Mais comme je l’ai dit, il s’agit en grande partie d’apprendre et nous allons certainement donner le meilleur de nous-mêmes dans les quatre dernières courses."

"Il s’agit d’apprendre" avant tout

Shovlin espère que les bosses d’Austin ne seront pas présentes, afin de pouvoir mieux cerner le comportement de la W13. Il révèle que la difficulté est de réussir à comprendre les évolutions, même si la piste n’est pas dans des conditions idéales.

"Ils ont fait un peu de resurfaçage, donc j’espère que les problèmes avec les bosses sont un peu moins importants. Mais ce qui est très difficile cette année, c’est de savoir vraiment où vous allez être sur un circuit avant d’y être allé."

"Il s’agit en grande partie d’apprendre, mais nous n’allons pas faire de prédictions sur nos performances. Nous devons rouler le vendredi, voir quel genre de problèmes nous avons, et voir si nous pouvons les résoudre avec les réglages."

La W14 devra avoir moins de traînée et plus d’appui

Au Japon, l’équipe a opté pour des réglages pluie, quitte à afficher un déficit de vitesse colossal lors de la séance qualificative disputée sur le sec. Shovlin pense que cette décision a compliqué la course, et reconnait que la W14 devra permettre d’avoir plus d’appui, sans avoir besoin de recourir à des réglages extrêmes.

"Cette décision s’explique en partie par le fait que les simulations nous donnaient nos meilleurs temps au tour dans les conditions de course où nous allions avoir une dégradation élevée sur le sec."

"Mais nous avions aussi vu la pluie qui tombait dimanche, et nous avons pensé que dans une course sur le mouillé, cela pourrait être un avantage. Maintenant, comme cela s’est produit, le DRS n’a jamais été activé, ce qui signifie que les dépassements ont été très, très difficiles."

"Peut-être que la bonne décision aurait été d’opter pour un appui plus faible, mais fondamentalement, l’une des choses que nous devons améliorer sur la voiture pour l’année prochaine est de faire en sorte que la voiture ait plus d’appui avec des niveaux de traînée plus faibles. Nous pourrons réduire l’appui tout en restant compétitifs dans les virages."

Mercedes F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos