Formule 1

Mercedes et Red Bull n’ont pas demandé le retrait de séquences à Netflix

Le documentaire a été conservé en l’état

Recherche

Par Emmanuel Touzot

2 avril 2020 - 11:09
Mercedes et Red Bull n’ont pas (...)

Fin février, Netflix a sorti la saison 2 de Drive to Survive, son documentaire sur la F1. L’un des producteurs exécutifs, Paul Martin, a expliqué au site officiel de la F1 l’intégration de Mercedes et Ferrari.

"Pour la Saison 2, nous nous sommes arrangés pour avoir Ferrari et Mercedes avec nous, ce qui était génial" a déclaré le producteur. "Nous aurions adoré les avoir dans la première saison, car nous voulions une série qui représente tout le monde."

"Mais je pense d’une certaine manière, que ça a été bénéfique pour les autres équipes qu’elles n’y soient pas, mais ça semblait logique qu’elles soient dans la saison 2."

"Ça a été génial de bosser avec les deux. Nous avions maintenu une bonne relation avec elles durant la première saison, même si elles n’y jouaient pas un rôle, donc quand elles nous ont finalement rejoints durant la saison 2, la transition a été facile. Les avoir avec nous dans la série à été un bon coup pour tout le monde."

Mercedes a été suivie durant le GP d’Allemagne, théâtre des célébrations de son 125e anniversaire, mais aussi de son pire week-end de la saison. Martin assure qu’il n’a jamais eu de demandes de la part des équipes de retirer des images de ces moments difficiles.

"On a eu beaucoup de chance d’être au bon endroit au bon moment durant ces deux dernières années, et je pense que c’est exactement le cas à Hockenheim. Les planètes étaient alignées, avec Lewis [Hamilton] qui ne se sentait pas bien, le fait qu’ils étaient en costume ancien, la livrée spéciale et enfin, la pluie."

"Quant au reste du Grand Prix, je pense que personne ne s’attendait à un tel déroulement de la course. Mais en même temps, je n’ai jamais eu de conversation avec quiconque de Mercedes qui nous aurait demandé d’enlever des images de l’épisode."

Red Bull apparaît également dans la série, notamment avec l’échange entre Pierre Gasly et Alex Albon, et l’équipe autrichienne n’apparaît pas toujours sous son meilleur jour, mais Netflix n’a eu aucune demande à ce sujet.

"Une grande partie de cette série est due à la chance. C’était une autre histoire réelle qui s’est déroulée devant nous. On pouvait ressentir la frustration de Red Bull, et celle de Gasly. Des gens m’ont dit qu’ils comprenaient parfaitement la décision de Red Bull, et d’autres compatissaient avec Gasly."

"Mais je pense que nous avons laissé ce genre de choses se dérouler sous nos yeux. Red Bull n’essayait pas de prétendre que cette saga ne s’est pas déroulée comme ça, ils ont pris ces décisions,c’est documenté, donc ça se voit dans la série. Mais comme pour Mercedes, il n’y a jamais eu de conversation avec Red Bull sur le fait de l’édulcorer de quelque façon que ce soit".

Mercedes

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less