Mercedes devrait rester après 2030 même si la F1 ne devient pas 100% électrique

La marque allemande veut constamment réduire ses émissions de CO2

Recherche

Par Paul Gombeaud

10 mai 2022 - 15:51
Mercedes devrait rester après 2030 (...)

Si Mercedes a l’attention de vendre exclusivement des voitures de série électriques à partir de l’année 2030, elle pourrait rester en Formule 1 passée cette date si le sport continue de vouloir réduire ses émissions de CO2.

La marque allemande a déclaré qu’elle n’investirait que sur des voitures entièrement électriques à partir de 2025, et prévoit de ne vendre que des voitures électriques à partir de 2030 lorsque les conditions du marché le permettront.

Ainsi, le PDG de Mercedes Ola Kallenius se dit satisfait du chemin qui est pris par la F1 pour aller vers la décarbonisation.

"En tant qu’entreprise, nous avons décidé de prendre part au voyage qui nous amènera vers la décarbonisation, et la même idée va pour la Formule 1," a déclaré Kallenius.

"La prochaine réglementation moteur devrait mettre bien plus l’accent sur la partie électrique, et il y a un objectif clair de rendre la F1 neutre en émissions de CO2. Il y aura toujours un moteur à combustion, mais il sera utilisé comme laboratoire pour développer des carburants sans CO2. Cela pourrait également servir à l’industrie de l’aviation."

Kallenius ne pense pas que la Formule 1 soit déjà prête à devenir 100% électrique.

"Nous ne sommes pas encore arrivés au point où il sera possible de courir à Abou Dhabi avec seulement l’énergie d’une batterie. Un sport comme la F1 a besoin de proposer du spectacle, il faut donc suivre le chemin de la décarbonisation mais la technologie ne permet pas encore de ne rouler qu’avec une batterie."

"Mais tenter de réduire les émissions de CO2, tout en mettant l’accent sur l’importance de l’électricité, me semble cohérent et c’est pour ça que nous sommes prêts à continuer."

Pourrait-on un jour voir la F1 s’associer avec la Formule E pour proposer un championnat 100% électrique ? Kallenius ne veut pas "spéculer là-dessus. Tout ce que je sais, c’est que la Formule 1 restera le pinacle du sport."

La popularité grandissante de la F1 : l’autre raison qui pousse Mercedes à rester

Outre l’unité de puissance, Kallenius évoque l’intérêt grandissant pour la F1 dans le monde entier qui encourage Mercedes à continuer de s’investir dans la discipline reine du sport automobile. Le dirigeant suédois a souligné l’impact de la série Netflix ’Drive to Survive,’ qui a permis d’attirer un public bien plus vaste notamment aux Etats-Unis.

"Ca grandit de manière significative, notamment chez les jeunes. La série Netflix a beaucoup aidé à ce niveau là. Nous sommes heureux de faire partie de ce spectacle et d’être l’une des forces de la Formule 1, que nous exploitons tant pour notre développement technologique que pour le marketing. Nous pensons que ce sport possède un avenir radieux."

Kallenius est également revenu sur le Grand Prix d’Abou Dhabi 2021, où Lewis Hamilton perdait brutalement le titre de champion du monde après des décisions litigieuses de la FIA.

"C’était très émouvant. Parfois, vous passez du rire aux larmes en quelques secondes dans le sport. Vous prenez un coup mais vous vous relevez. En tant que compétiteur, vous retournez en piste pour vous battre à nouveau."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos